Eagles of Death Metal : sécurité maximale pour concert pas comme les autres

Eagles of Death Metal : sécurité maximale pour concert pas comme les autres

EVENEMENT - Un peu plus de trois mois après l'attaque du Bataclan, les Eagles of Death Metal monteront ce mardi soir sur la scène de l'Olympia. Près de 3 000 personnes sont attendues pour l'événement. Dès ce mardi midi et jusqu'à ce soir, les alentours de la salle du boulevard des Capucines sont sous haute surveillance.

La sécurisation a débuté dès ce mardi matin 7 heures avec trois engins mobilisés pour déplacer les derniers véhicules stationnés à proximité de la salle. Dès le milieu de journée, un périmètre de sécurité devait être mis en place autour de l'Olympia. C'est là, un peu plus de trois mois après les attentats de Paris et le massacre perpétré au Bataclan alors que les Eagles of Death Metal donnaient leur concert, que le groupe californien se produira ce mardi soir.

"En comptant l'effectif circulation, environ 150 policiers seront mobilisés sur le secteur de l'Olympia dans la journée, indique une source policière à metronews. Il pourrait monter à 300 dans la soirée. Des démineurs et une brigade cynophile seront également sur place pour vérifier la salle et ses abords". Les fonctionnaires de police auront diverses missions dans ce périmètre sanctuaire qui comprendra le boulevard des Capucines, le square et la rue Edouard VII, et la rue Caumartin (9e).

Fouilles, palpations..

"Un premier filtrage sera effectué par des policiers à l'entrée de ce périmètre avec vérification corporelle et "magnétomètre" (détecteur de métaux ndlr ) avait indiqué lundi Johanna Primevert, porte-parole de la préfecture de police. Ces policiers pourront procéder à des fouilles de sacs et à des palpations. "Un second contrôle sera effectué par 12 agents de sécurité à l'entrée de l' Olympia , précise la source policière. D'autres mesures de sécurité seront mises en place mais la préfecture de police n'a pas souhaité les détailler.

Ce soir, près de 3 000 personnes sont attendues au concert, dont un tiers de rescapés de la tuerie du Bataclan (qui a coûté la vie à 90 des 130 morts des attentats parisiens) et de proches des victimes. Tous ceux qui assistaient au concert du 13 novembre, qui affichait complet avec 1 500 billets vendus, ont été invités. Les autres billets ont été mis en vente. Ce mardi, il n'en restait plus ni sur les sites de billetteries en ligne si sur le site de l'Olympia.

EN SAVOIR +
>>
Eagle of Death Metal : les rescapés du Bataclan invités à l'Olympia >> Jesse Hughes aux bords des larmes face à Maïtena Biraben

Hollande sera-t-il là ?

Plusieurs personnalités politiques sont également attendues ce mardi à l'Olympia. Selon nos informations, Anne Hidalgo, maire PS de Paris sera présente, tout comme François Vauglin, maire PS du 11e, arrondissement décimé par les attentats et qui ira "saluer le groupe", et Delphine Burkli, maire UMP du 9e arrondissement où aura lieu le concert. Depuis quelques jours, on murmurait que le président de la République, François Hollande, pourrait lui aussi se rendre à l'Olympia pour voir le groupe californien. "Ce n'est pas prévu qu'il y soit", a pourtant affirmé l'Elysée joint lundi soir par metronews.

Questionnées sur une éventuelle venue du Président, plusieurs sources policières ont de leur côté fait savoir qu'elles n'étaient pas au courant. Et l'une de commenter : "C'est sûr si le Président vient, le travail pour les policiers ne sera pas le même...En même temps, ce serait logique qu'il vienne, pour le groupe, pour les victimes... et pour faire remonter sa cote de popularité"

Président ou pas, dans une interview au Monde ce mardi, Josh Homme, un des fondateurs du groupe californien a déclaré : "Le concert [à L’Olympia] n’a rien à voir avec la religion ni la politique. Les politiciens sont les bienvenus, comme tout le monde, avec tout le monde, mais nous ne voulons pas nous montrer avec eux, nous marchons dans la rue, nous ne vivons pas dans une tour d’ivoire". A bon entendeur.

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques