Fait divers dans le Nord : la fachosphère diffuse une fausse image

Fait divers dans le Nord : la fachosphère diffuse une fausse image

Avec

La chasse aux intox

Voir
MANIPULATION - Une page Facebook islamophobe se sert d’une image ancienne et sans rapport pour illustrer un fait divers ayant eu lieu en France. Le but ? Sous-entendre que les protagonistes de l'affaire sont musulmans.

Se servir d’un drame pour servir une idéologie ? La fachosphère n’en est pas à son coup d’essai. Le dernier exemple en date est repéré par CrossCheck, un consortium de journalistes dont fait partie LCI luttant contre les fausses informations. Pour illustrer un article sur une affaire de pédophilie, la page Facebook islamophobe “On aime la France sans islam” utilise une ancienne photo représentant un homme d’âge mûr aux côtés d’une fillette voilée. 

Il s’agit d’un fait divers sordide dans le Nord : une adolescente de 12 ans a découvert qu’elle était enceinte, son beau-père est soupçonné de l’avoir violée. Mais on ne connaît ni l’identité des protagonistes, ni leur religion ou leur origine. Par ailleurs, le lien partagé dans la publication envoie vers un article de France 3 Régions qui explique l’affaire sans détailler l’identité de la victime. Cet article est illustré d’une photo du cabinet de radiologie où la victime a été prise en charge. 

Une vieille image réutilisée dans la fachosphère

La photo d’illustration de “La France sans islam”, elle, circule sur internet depuis neuf ans : on la retrouve dans de nombreux articles, notamment sur la fachosphère. Depuis, elle est souvent réutilisée pour illustrer des articles sur le mariage forcé ou même sur l’islam en général. Par exemple dans cet article du site d’extrême droite "Citoyens et français" sur une prétendue légalisation de la pédophilie en Arabie Saoudite (une information déformée, comme le montre le site Hoaxbuster).  

En cherchant l’origine de cette image, on atterrit à plusieurs milliers de kilomètres du Nord-Pas-de-Calais… Sur l’île de Java, en Indonésie. L’homme sur la photo se révèle être Syech Puji, le directeur d’un pensionnat qui avait fait scandale en 2008 en épousant une fillette de 11 ans. Rien à voir avec le fait divers de Sin-le-Noble. Mais l’effet est réussi, en témoignent les commentaires sous la publication. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La chasse aux intox

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques