Fête des voisins : une soirée pour enterrer la hache de guerre, ou pas...

Fête des voisins : une soirée pour enterrer la hache de guerre, ou pas...

REVUE DE TWEETS - Ce vendredi soir, c’est la fête des voisins. L’occasion de se rassembler et de retrouver ceux avec qui l’on partage un bout de palier. Mais les internautes, champions du mauvais esprit, rappellent que les relations de voisinage, ce n’est pas toujours une partie de plaisir.

"Le voisin est un animal nuisible assez proche de l’Homme", disait Pierre Desproges. Le voisin, c'est en effet le type même de la personne qu'on n'a pas choisi de cotoyer... mais avec laquelle il faut composer toute l'année, et même interagir d'un peu plus près ce vendredi 19 mai. Car c'est en effet la Fête des voisins. Mais a-t-on vraiment envie de passer toute une soirée avec eux ? A quelques heures du top départ des festivités, c'est un peu le résumé de l'état d'esprit des internautes, sur Twitter. 


Car en effet, ce rendez-vous lancé dans les années 2000 est décrit sur le site officiel comme un "moment de convivialité, d’échange et de bonne humeur pour faire connaissance avec ses voisins". Et cette soirée véhicule tant de bonnes ondes, de sourires, de partage, de joie et de bonne humeur, que c'en est presque énervant pour les Twittos.  

Mauvais esprit en pagaille

Ils s’en donnent à cœur joie pour crucifier cette fête sur le réseau social, ne manquant pas de rappeler que, être sympas et bien disposés entre voisins une fois par an, ne fait pas pour autant oublier les 364 jours de relations un peu crispées. 


Il y a donc, ceux qui développement des techniques d’évitement, pour échapper à la fête...

Ceux qui ne comprennent pas, mais vraiment pas, pourquoi cette fête...

Ceux qui n’assument pas le fait d'être, forcément, le voisin de quelqu'un...

Car c'est une vérité : on est tous le voisin de quelqu'un...

Car, c’est vrai, le reste de l’année, le voisin est davantage un animal étrange, avec qui, malheureusement, il faut bien composer. Et les Twittos de ressortir les vieux dossiers, le tapage nocturne, les poubelles, les mots doux échangés, bref toutes ces grandes misères de la vie en communauté...

Et alors attention, derrière les bons sentiments et les grands sourires, la soirée de la Fête des voisins peut vite tourner au règlement de comptes...

La solution, c’est peut-être cet internaute qui l’a trouvée : il souhaite la Fête des voisins à ses voisins... de numéro de portable. Discret, peu encombrant...  Sauf que, là non plus, il n’a pas l’air d’être le bienvenu.

En vidéo

VIDEO. Les voisins, un lien d’entraide et d’amitiés

Bonne fête !

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques