"Il s'est glissé dans mon lit..." la campagne où les victimes de viol sortent du silence

"Il s'est glissé dans mon lit..." la campagne où les victimes de viol sortent du silence

CAMPAGNE – Le collectif féministe contre le viol (CFCV) lance ce jeudi une campagne de sensibilisation pour inciter les victimes à sortir du silence, à parler pour se reconstruire, et à porter plainte pour obtenir la justice qu’elles méritent. Extraits.

Elles s’appellent Anna, Mathilde et Lise. Toutes trois ont été victimes d’un viol…. qu’elles ont gardé secret pendant des années. A l’occasion d’une campagne de sensibilisation lancée ce jeudi 3 mars par le collectif féministe contre le viol (CFCV), elles ont accepté de témoigner. Pour exorciser leur histoire, et marteler que cette souffrance silencieuse, elles ne la souhaitent à personne.

Résultat : trois témoignages choc proposés auprès de 160 radios locales, qui rappellent que 80% des viols sont commis par des connaissances ou des proches* et que metronews vous propose d’écouter ici :

Parler pour se reconstruire

Gilles Lazimi, coordinateur des campagnes du collectif féministe contre le viol, explique sa démarche auprès de metronews. "Cette campagne s’adresse à la fois aux victimes et à la société en général. Il y a toujours une grande tolérance à l’égard du viol, qui est un crime. Ce qui participe largement du fait que seulement 10% des victimes osent porter plainte."

EN SAVOIR + >> Les Français et le viol, la grande incompréhension

Il poursuit : "Au collectif féministe contre le viol, on est justement là pour les écouter, pour remettre l’histoire à l’endroit et leur répéter qu’elles ne sont pas responsables de ce qui leur est arrivé. On sait qu’une victime de viol doit vivre ensuite avec de lourdes conséquences sur sa vie sociale si elle n’est pas aidée. L’écoute permet la déculpabilisation et la reconstruction. C’est pour cela que notre numéro ‘viols femmes informations’ existe." Victimes, besoin d’un conseil, d’une écoute : composez le 0 800 05 95 95.

A LIRE AUSSI >> Notre enquête : violées, agressées, abusées... le chemin de croix des victimes au commissariat

*Source : Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques