Il sort son fusil face aux migrants et leurs soutiens, l'extrême droite part à son secours

Il sort son fusil face aux migrants et leurs soutiens, l'extrême droite part à son secours

TENSIONS - La diffusion d'une vidéo sur Youtube suscite depuis samedi une vague de soutiens de l'extrême droite sur les réseaux sociaux. On y voyait un jeune habitant en pleine altercation avec des manifestants pro-migrants sortir un fusil "airsoft". Selon Buzzfeed, il serait lui-même lié à des milieux d'extrême droite.

La vidéo tourne en boucle depuis samedi et comptait mardi près d'un million de vues sur Youtube. Cette séquence où l'on assiste à une violente altercation entre des habitants de Calais et des manifestants pro-migrants, suscite une vague de soutien sur les réseaux sociaux, en particulier dans les milieux d'extrême droite. Une page de soutien sur  Facebook  avait rassemblé pour l'heure 61.600 soutiens.

Une cagnotte Leetchi ouverte par une association identitaire, Solidarité pour tous, avait collecté mardi près de 4.000 euros "en soutien de David et Gaël", le père et le fils qui apparaissent sur la vidéo, devant leur maison et dans leur jardin, s'opposant à des manifestants qui encerclent leur clôture. Selon Buzzfeed, citant la préfecture, l'arme sortie brièvement par le jeune homme, brièvement interpellé, a été confisquée : il s'agissait d'une arme de type "airsoft", ne tirant pas à balles réelles. 

EN SAVOIR + >> En images - Week-end sous tension à Calais

Parmi les relais de cette cagnotte qui doit leur permettre de "réparer leur clôture" et faire face à d'éventuels frais d'avocats figure Damien Rieu, militant identitaire, qui a notamment été le porte-parole de la mairie Front national de Beaucaire , dans le Var, et a organisé des "tournées anti-racailles" dans le métro parisien. Cette fois, sur Twitter, il appelait à "l'autodéfense".

Une interview du père de famille apparaissant dans la vidéo a également été diffusée par le site Fdesouche . Il y clame notamment ne pas être raciste et n'avoir rien à se reprocher. Selon Buzzfeed, les deux protagonistes seraient toutefois des militants connus de l'extrême droite locale .

Côté politique, si le FN est resté silencieux sur cette affaire en particulier, les deux habitants ont reçu le soutien sans ambiguïté du député du Gard Gilbert Collard, proche du parti de Marine Le Pen.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques