Projet d'attentat à la voiture piégée : interpellation de trois femmes qui projetaient un attentat ce jeudi

Projet d'attentat à la voiture piégée : interpellation de trois femmes qui projetaient un attentat ce jeudi

DirectLCI
ANTITERRORISME - Une opération antiterroriste a eu lieu jeudi soir à Boussy Saint-Antoine (Essonne). Trois femmes de 39, 23 et 19 ans ont été interpellées dont la fille du propriétaire du véhicule retrouvée près de Notre-Dame dimanche 4 septembre au matin. Selon le ministre de l'Intérieur, toutes radicalisées, elles préparaient de nouvelles "actions violentes et (...) imminentes".

Trois femmes ont été interpellées ce jeudi soir vers 19h à Boussy-Saint-Antoine dans l'Essonne dans l’enquête sur la voiture chargée de bonbonnes de gaz . L’opération a été menée par la DGSI et les hommes d’élite du RAID. Parmi les suspectes figure Ines M., la fille du propriétaire de la voiture retrouvée dimanche matin près de la cathédrale Notre-Dame, jeune radicalisée de 19 ans qui était en fuite depuis les faits. Les deux autres jeunes femmes interpellées, âgées de 39 et 23 ans, étaient également connues pour islamisme radical. 

Un policier blessé à l'épaule

Selon les témoignages d'habitants de Boussy-Saint-Antoine recueillis par l'envoyé spécial de LCI, les jeunes femmes ont tenté de fuir en courant dans la rue avant d'être rattrapées par les forces de police. Des témoins rapportent avoir entendu une ou plusieurs de ces femmes crier allahou akbar" (Dieu est grand). C'est à ce moment-là que l'une d'entre elles a tenté d'attaquer un policier à l'arme blanche. Ce dernier a été blessé à l'épaule mais ses jours ne sont pas en danger a précisé Bernard Cazeneuve qui s'est exprimé peu après 22h depuis le ministère de l'Intérieur. Le fonctionnaire a riposté avec son arme, blessant la jeune femme par balles aux jambes. Cette dernière a été transportée à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne. 

Les arrestations de ce soir se sont faites sur des soupçons d’attentat imminent en région parisienne

Il y a donc six gardes à vue en cours dans ce dossier. Les deux couples interpellés ces derniers jours, deux frères et leur compagne respective, auxquels s'ajoutent les deux femmes interpellées ce jeudi soir. La suspecte blessée n'est pas sous le régime de garde à vue en raison de son état de santé et de son hospitalisation. Pour rappel, les gardes à vue dans le cadre d'enquête antiterroriste sont de 96 heures et peuvent aller jusqu'à six jours si besoin.



"Une véritable course contre la montre"

Selon le ministre de l'Intérieur, les trois femmes interpellées étaient toutes trois radicalisées et "préparaient de nouvelles actions violentes et de surcroît imminentes".  Selon nos informations, les trois jeunes femmes se préparaient à commettre jeudi soir  un attentat au couteau à la gare voisine. 


Bernard Cazeneuve a salué le travail des enquêteurs qui, depuis la découverte de la voiture dans la nuit de samedi à dimanche au coeur de Paris ont "mené une véritable course contre la montre" pour remonter jusqu'à ces jeunes femmes. 


Les policiers de la DGSI chargés de la filature ont réussi à remonter leur piste grâce à un recoupement d'écoutes mais aussi grâce à une information venant des Etats-Unis. Une précision que le parquet n'a pas confirmé.  




Une menace terroriste protéiformeBernard Cazeneuve

Le ministre a insisté sur "la menace terroriste protéiforme" à laquelle les services de police sont confrontés car les "individus radicalisés ont des profils très différents".


"Les forces de l'ordre assurent que la sécurité publique n'est pas menacée, a déclaré Romain Colas, le maire (PS) de Boussy-Saint-Antoine au Parisien. Un périmètre de sécurité autour de l'avenue Jean-Moulin devait être maintenu toute la nuit " afin de faciliter les opérations".  

VIDEO. Le témoignage d'un habitant de Boussy Saint-Antoine : "On a entendu cinq détonations et on a vu une femme qui a couru et tenté de mettre un coup de couteau dans un policier. Après, ils ont interpellé une deuxième jeune femme et une troisième". Ecoutez le témoignage d'habitants de Boussy Saint-Antoine qui ont vu la scène depuis la fenêtre de leur appartement. 


En vidéo

Opération antiterroriste dans l'Essonne : "On a entendu cinq détonations"

VIDEO. Bernard Cazeneuve : interpellation de trois femmes qui préparaient "de nouvelles actions violentes et imminentes"

En vidéo

Bernard Cazeneuve : interpellation de trois femmes qui préparaient "de nouvelles actions violentes et imminentes"

VIDEO. La voiture chargée de bonbonnes de gaz bien "était destinée à exploser" selon l'entourage de Cazeneuve

En vidéo

La voiture chargée de bonbonnes de gaz bien "destinée à exploser" selon l'entourage de Cazeneuve

VIDEO. "Depuis 2015, le rôle des femmes dans les attentats est devenu perceptible", selon Samia Maktouf, spécialiste des femmes radicalisées

En vidéo

"Depuis 2015, le rôle des femmes dans les attentats est devenu perceptible", selon Samia Maktouf, spécialiste des femmes radicalisées

Plus d'articles

Sur le même sujet