L'attentat des Champs-Élysées replonge le secteur du tourisme à Paris dans la tourmente

ÉCONOMIE - Les professionnels du tourisme se montraient relativement inquiets vendredi, après l'attentat des Champs-Élysées survenu jeudi soir, et qui a coûté la vie à un policier. Mais pour l'instant, aucune annulation n'a cependant été enregistrée dans la capitale.

"L'équilibre est fragile". C’est en ces termes que l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) a qualifié ce vendredi la situation du tourisme à Paris. Nul doute que l’attentat des Champs-Elysées suscite l’inquiétude sur les prochaines semaines dans la capitale, même si aucune annulation n’a pour l’instant eu lieu. Reste que les événements dramatiques de jeudi soir pourraient mettre à mal les signes de reprise de l'activité touristique dans la capitale, constatés depuis quatre mois a rappellé Roland Héguy, président de l'Umih. Avant de préciser : "L'attaque d'hier a eu lieu sur un des endroits les plus symboliques et touristiques de France"...


La branche prestige de l'Umih, qui regroupe les établissements haut de gamme, se montrait, pour sa part, prudente sur les répercussions de ce nouvel attentat. "Il est trop tôt pour envisager concrètement les conséquences économiques de cette attaque", a expliqué Christophe Laure, son président. Avant de noter : "Ce qui est certain, c'est que nous n'avons pas enregistré d'annulations aujourd'hui (vendredi, ndlr), contrairement à l'après 13 novembre, qui a connu une vague immédiate d'annulations de réservations".

En vidéo

Attentat des Champs-Elysées : les réactions de l'étranger

La façon dont a été menée l'intervention de jeudi soir sur les Champs-Élysées doit rassurer les touristesDidier Chenet, président du Groupement national des indépendants

Pour Didier Chenet, président du GNI (Groupement national des indépendants), "la façon dont a été menée l'intervention de jeudi soir sur les Champs-Élysées doit rassurer les touristes" et "il n'y a à ce stade aucune annulation". "La vie a repris dès vendredi matin sur l'avenue des Champs-Élysées, avec des terrasses de cafés ensoleillées et remplies de monde", ajoute le responsable.


Cet attentat est intervenu au moment où les professionnels entrevoyaient une amélioration de leur activité. Selon des chiffres de l'Office de tourisme et des congrès de Paris, publiés mi-avril, le nombre de visiteurs a retrouvé les niveaux de 2014, avant les attentats. En janvier, les arrivées hôtelières dans le Grand Paris ont ainsi augmenté de 20,1 % par rapport à l'an passé et de 28,7 % pour la clientèle étrangère. Fin février, les arrivées aériennes internationales à destination de Paris étaient en hausse de 11,1 %. En janvier et février, les clientèles américaine, russe, chinoise et japonaise ont retrouvé plus nettement le chemin de la capitale, progressant de 25 % à 60 % sur un an, selon l'Office de tourisme.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat des Champs-Élysées

Plus d'articles

Sur le même sujet