VIDÉO - Validé par la justice, le démantèlement de la "Jungle" de Calais est imminent, annonce Cazeneuve

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Voir
CALAIS - Après la validation par la justice du démantèlement de la "Jungle" de Calais mardi 18 octobre, le ministre de l'Intérieur, en déplacement sur place, a annoncé le 20 octobre que l'opération était imminente.

L'évacuation de la "Jungle" aura lieu de façon "imminente". Après sa validation par le tribunal administratif de Lille, le démantèlement du camp de la zone nord de la lande de Calais devrait se dérouler dans les plus brefs délais, a annoncé le ministre de l'Intérieur, jeudi 20 octobre, en déplacement sur place, alors qu'il inaugurait un site "pilote" universitaire pour 80 migrants, à Villeneuve-d'Ascq.


Une façon pour le ministre de l'Intérieur de vanter le dispositif prévu pour accueillir les personnes habitant le camp de Calais, dont l'évacuation était considérée comme "inhumaine" par onze associations d'aide aux migrants qui avaient saisi le tribunal administratif de Lille. 


"Ce dispositif montre que nous agissons dans le cadre d'une opération humanitaire sur laquelle tout le monde est mobilisé. Nous allons poursuivre l'opération", a-t-il commenté, rappelant que l'évacuation de Calais se ferait "à partir du moment où toutes les conditions sont réunies pour que chacun soit à l'abri". 


Décidée dans le courant du mois de septembre, l'évacuation du camp de migrants de Calais doit être compensée par la création de Centres d'accueil et d'orientation pour ses anciens habitants, sur l'ensemble du territoire français, exceptés la Corse et l'Ile-de-France, la région de la capitale étant déjà pourvue en la matière.

VIDEO - Cazeneuve à Calais : le démantèlement de la "jungle" est "imminent"

Cazeneuve à Calais : le démantèlement de la "jungle" est "imminent"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques