Le "gayriage", la trouvaille de Geneviève de Fontenay pour parler... du mariage homosexuel

Le "gayriage", la trouvaille de Geneviève de Fontenay pour parler... du mariage homosexuel

GAYRIAGE – Geneviève de Fontenay, ancienne présidente du Comité Miss France, annonce ce jeudi son intention de rejoindre la Manif pour Tous. Et propose, pour nommer le mariage homosexuel, un néologisme étonnant.

La Manif pour Tous prépare son grand retour et ne lésine pas sur les moyens. Trois jours avant la manifestation du 16 octobre, les opposants de toujours à la loi Taubira se dotent d’un soutien de choix : l’ancienne présidente du Comité Miss France, Geneviève de Fontenay.


Et le timing est parfait. Alors que la Dame au Chapeau s’est fendue d’une visite surprise à la conférence de presse du mouvement anti-mariage homosexuel, Le Figaro publie, ce jeudi matin, son interview exclusive. Un entretien dans lequel Geneviève de Fontenay explique son nouvel engagement contre la GPA (gestation pour autrui), qui constitue selon elle "un crime contre l’enfant".

J'ai beaucoup d'amis homosexuels, ils ont trouvé ça très bienGeneviève de Fontenay

L’occasion pour elle, aussi, d’ajouter en toute simplicité un nouveau mot au dictionnaire. "Moi je dis que dans le monde entier, dans toutes les religions, le mariage c’est l’union d’un homme et d’une femme pour transmettre la vie. Les homosexuels ne vont pas transmettre la vie, c’est une évidence ! L’appellation ‘mariage’, cela ne convient pas, moi je propose ‘gayriage'. J’ai beaucoup d’amis homosexuels ; ils ont trouvé ça très bien. C’est parce que j’avais cette idée à proposer que j’ai cherché à joindre Ludovine de la Rochère." Une proposition qui n'a pas manqué de faire réagir les internautes, à grands renforts de jeux de mots pour le moins inventifs.

L’histoire ne dit pas si le terme a finalement été adoubé par les membres de la Manif pour Tous, mais Geneviève de Fontenay annonce d’ores et déjà qu’elle compte monter à la tribune, ce dimanche, afin de soumettre son néologisme. Nul doute que les "gayriés" apprécieront.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques