Lego crée les figurines "père au foyer hipster" et jeune en fauteuil roulant

Lego crée les figurines "père au foyer hipster" et jeune en fauteuil roulant

JEUX - Vent de fraîcheur chez Lego : la marque vient de lancer des nouvelles figurines dans l'air du temps. Notamment un "père au foyer hispter" et un personnage en fauteuil roulant. Le président de la marque estime qu'il faut être "raccord avec le monde qui nous entoure".

Aux rayon jeux, metronews vous parle souvent de ces marques qui continuent de produire des jeux stéréotypés, du type machine à laver rose pour les filles, matériel de bricolage bleu pour les garçons. Mais cette fois, nous avons voulu vous parler d'une initiative positive qui vient tout droit de Lego, la célèbre gamme de jeux danoise qui existe depuis 1932.

LIRE AUSSI >> Jouets : c'est toujours les garçons en cow-boys et les filles en mariées !

Dernier lancement de la marque : la figurine du "père au foyer". Sur les images de ce nouveau personnage, publiées par plusieurs sites américains, on peut voir un père au look hipster (merci la barbe et le jean) promener son enfant en poussette, tandis que la mère, à côté, s'apprête à aller travailler, attaché case dans la main. Autre nouveauté importante : la figurine d'un jeune en fauteuil roulant.

LIRE AUSSI >> PHOTOS - Jouets filles-garçons : les clichés sexistes ont la vie dure

Etre "raccord avec le monde qui nous entoure"

Des nouveautés qui viennent bousculer l'univers des jeux pour enfants, et qui sont totalement assumées par la marque. "Nous avons besoin d'être raccord avec le monde qui nous entoure", explique ainsi au magazine Fortune le président de Lego Systems, Soren Torp Laursen. "Nous ne répondons à aucune demande qui nous a été formulée. Nous essayons juste de dépeindre notre monde actuel et d'écouter nos consommateurs". Car rien qu'aux Etats-Unis, en effet, de plus en plus de pères font le choix de rester à la maison pour s'occuper de leurs enfants, comme en attestait l'étude du Centre de recherches Pew , publiée en août 2014. Alors qu'en 1989, 10% des personnes qui choisissaient de s'occuper de leurs enfants à la maison était des hommes, en 2012, ce nombre a grimpé à 16%. En France, le pourcentage serait bien moindre : moins de 3%.

Reste que si l'initiative est passée plutôt inaperçue en France, les réactions ont été plutôt enjouées outre-Atlantique, comme en témoignent ces messages sur Twitter :

EN SAVOIR + >> La nouvelle barbie a des formes rondes

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques