Les habitants l'avaient arrêté eux-mêmes : l'homme soupçonné d'avoir provoqué 5 départs de feu à Bastia mis en examen et écroué

INCENDIES - L'homme avait été interpellé à 1 heure du matin dans la nuit de vendredi à samedi après avoir été maintenu sur place par des habitants jusqu'à l'arrivée de la brigade anti-criminatlité. Il est suspecté d'être l'auteur de multiples départs de feu dans la soirée à Bastia. Sa garde à vue a été prolongée dimanche matin, avant qu'il ne soit mis en examen et écroué.

Plusieurs départs d'incendie ont eu lieu dans l'agglomération de Bastia à Agliani, Suerte et Teghime vendredi soir. Ces derniers ont été rapidement contenus par les sapeurs-pompiers. Rapidement, il n'a fait aucun doute que ces "mises à feu ont été sciemment organisées", ont indiqué les pompiers.  Un homme soupçonné d'être à l'origine de ces départs de feu a d'ailleurs été rapidement interpellé par les fonctionnaires de la Direction départementale de la sécurité publique. Ces conditions d'interpellation sont plutôt inédites car elle a eu lieu grâce aux habitants eux-mêmes. 


Plusieurs témoignages de riverains du quartier de Montesoro avaient en effet signalé la présence d'un homme à bord d'un véhicule gris a proximité d'un départ de feu. Relayé sur les réseaux sociaux, ce signalement a permis a des habitants d'identifier la voiture et de bloquer son conducteur jusqu'à l'arrivée de la brigade anti-criminalité, indique ce samedi Nice Matin. Le suspect a ensuite été placé en garde à vue. Cette garde à vue a été prolongée dimanche. "L'homme, soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu à Bastia, a été arrêté vers 1h" dans la nuit de samedi, a précisé le préfet Gérard Gavory.

Cette arrestation intervenait en marge du départ de deux incendies en Haute-Corse dans la nuit de vendredi à samedi, et qui ont déjà ravagé 1800 hectares de terrain.


Ce dimanche soir, on apprend donc par le parquet que l'individu a été mis en examen pour "destruction volontaire par incendie" et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse). Cet homme, arrêté dans la nuit de vendredi à samedi, a été "mis en examen et placé sous mandat de dépôt criminel à Borgo pour destruction volontaire par incendie pour les incendies survenus à Bastia dans la nuit du 11 au 12 juillet, pour la conduite sans permis sous l'empire d'un état alcoolique et pour transport d'arme" blanche, conformément aux réquisitions du parquet de Bastia, a-t-on appris auprès de celui-ci.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques