Les petits Français bons derniers en maths : et vous, sauriez-vous résoudre un problème de CM1 ?

Les petits Français bons derniers en maths : et vous, sauriez-vous résoudre un problème de CM1 ?

COLLES - Pour la première fois depuis 20 ans, la France participait à un classement international en matière de mathématiques et de sciences. Et les résultats de l’étude Timms sont… consternants : nos élèves terminent derniers en maths, et avant-derniers en sciences. LCI vous propose de plancher sur quelques problèmes qui leur ont été soumis.

Wow. On savait que les Français étaient mauvais en maths, mais à ce point-là… La lanterne rouge ! D’après l'étude internationale Timms (Trends in International Mathematics and Science Study), qui a fait plancher 5.000 écoliers de CM1, les petits Français ont les pires résultats de l'Union européenne en mathématiques, loin derrière l’Asie (Singapour, Hong Kong, Corée du Sud, Taïwan et Japon sont en tête). En Europe, le premier pays du classement est l’Irlande du Nord, à la 6e place, suivie par l’Irlande et l’Angleterre. 

Pourtant, la France fait ce qu’elle peut côté quantité : les professeurs des écoles consacrent 193 heures par an aux mathématiques, bien plus que le volume prescrit par les programmes de 2008 (180 heures) et plus que la moyenne des autres pays européens (158). Un facteur explicatif pourrait être que les professeurs des écoles français sont en grande majorité issus de filières non scientifiques, et éprouvent en conséquence plus de difficultés dans la transmission de ces disciplines. Autres pistes avancées par le ministère de l'Education : les enfants testés ont suivi les programmes de 2008, considérés comme trop lourds par les enseignants et avec une chronologie peu pertinente pour certains sujets, tels que la division, dont l'apprentissage démarrait en CE2, trop tôt. Les nouveaux programmes, entrés en vigueur à la rentrée 2016, seraient moins lourds et surtout accompagnent mieux les enseignants, selon la rue de Grenelle. Est-ce que cela suffira à challenger les têtes du classement ?


En attendant, il n'est pas inutile de se poser la question : et vous, comment vous en seriez-vous sorti ? LCI a pioché dans les exercices proposés, et vous en soumet. L'idée est d'évaluer les quatre domaines balayés par le programme : nombre et calcul, géométrie, grandeurs et mesure, organisation et gestion de données.  Ne paniquez pas, ça va aller.

Vous avez bien lu ? Et maintenant, les questions. Astuce : n’hésitez pas à manier les multiplications et divisions. Normalement, pas encore besoin de sortir la règle de 3.

Et ce n'est pas fini.

C'est bon ? Ramassage des copies. On vous fait grâce du détail des calculs, mais comme c'est toujours frustrant de ne pas avoir la réponse officielle, les voici : A : 10 cartes de BD ; B : 12 cartes de sport ;  C : 12 cartes de BD et 9 cartes de sport, il faut échanger contre des cartes de BD ; D (ça se corse) : 10 ; E (encore plus compliqué) : 6.


On souffle un peu, et on repart pour un autre casse-tête, pardon, problème de mathématiques.

Et la réponse est : 3/5. Vous avez réussi ? Vous êtes pleinement confiant en vos capacités ? Alors, passons au niveau supérieur, un petit exercice de terminale. On rigole moins…

Ou encore...

Car le TIMSS a aussi une version "advanced" pour les élèves en terminale scientifique. Et là, miracle, en maths, les lycéens français se situent dans la moyenne. Et si l'on ne prend que les résultats des terminales S à dominante maths (les autres sont en spécialité physique ou biologie) ou qui se destinent à une prépa, ils sont même dans le groupe de tête, avec la Russie et le Liban. Happy end ? Avec un bémol, alors : seuls neuf pays ayant participé à cette enquête, les comparaisons entre nations sont ici à manier avec précaution. Dommage, on y était presque...

JT 20H - Les petits Français bonnets d'âne en maths : comment l'expliquer ?

JT 20H - Les écoliers français, les plus mauvais d'Europe en maths et en sciences

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques