Loi Travail : heurts à Nantes et à Lyon en marge des manifestations

Loi Travail : heurts à Nantes et à Lyon en marge des manifestations

VIOLENCES – Alors que la mobilisation contre la loi El Khomri s'est déroulée tranquillement dans toute la France, des échauffourées ont éclaté en marge des rassemblement à Nantes et à Lyon.

Entre 224.000 et 500.000 personnes ont répondu à l'appel à la mobilisation contre la loi El Khomri, ce mercredi. Des manifestations qui se sont déroulées un peu partout dans les grandes villes de France dans une ambiance bon enfant, sauf à Nantes et à Lyon, où des échauffourées ont éclaté en marge des cortèges.

EN SAVOIR + >>  Transport, loi travail, éducation… Qui manifeste et pourquoi ?

"C'était super violent"

A Nantes, alors que défilaient entre 10.000, selon la préfecture, et 15.000 personnes, selon les organisateurs, des casseurs encagoulés ont lancé des pavés sur les forces de l'ordre. Les CRS ont répliqué en tirant des fumigènes, ce qui a enclenché un mouvement de foule. Les portes automatiques en verre de la gare SNCF ont été saccagées, rapporte France Bleu .

"C'est à cause de gens comme ça, les casseurs, qu'on a une mauvaise image", a déploré Emma, 16 ans, une lycéenne encore sous le choc, interrogée par Ouest France . "C'était super violent. On était là pour défendre nos droits et le risque, c'est qu'il y ait un amalgame". Cinq individus, âgés de 14 à 16 ans, ont été interpellés. Quatre policiers ont été blessés.

A LIRE AUSSI >> EN DIRECT - Loi Travail : entre 224.000 et 500.000 manifestants

Neuf policiers blessés, dont un gravement

Du côté de Lyon, la fin de manifestation a tout bonnement dégénéré. Alors que le rassemblement était en train de se disperser, des affrontements relativement violents ont éclaté entre manifestants et CRS, à coup de jets de poubelles et de gaz lacrymogènes de l'autre.

Place Bellecour, les CRS ont chargé sur plusieurs groupes d'individus prêts à en découdre. Ces heurts se sont soldés par trois interpellations. Selon Le Progrès , neuf policiers ont été blessés, dont un gravement. Atteint au niveau des lombaires, ce dernier a été transporté vers l'hôpital.

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques