Fortes chaleurs : avez-vous le droit d'aller au bureau en short et en tongs ?

TROP CHAUD POUR TRAVAILLER - Des températures caniculaires accablent la France ce mardi. Est-il pour autant possible de s'affranchir des codes vestimentaires de votre entreprise ? Pas si simple. Voici les réponses d'un avocat.

S'habiller au bureau comme à la plage, est-ce possible ? Alors que la France est accablée par la chaleur dans plusieurs régions avec des températures supérieures à 35°C, difficile de savoir comment s'habiller pour ne pas trop souffrir de la chaleur.

 

Mais pour autant, peut-on s'habiller comme on l'entend au travail ? "Ça dépend", nous répond en substance Me Chupin, avocat en droit du travail à Issy-les-Moulineaux. "Prenez mon cas : je suis avocat, si je ne portais pas une tenue sérieuse, je perdrais toute crédibilité auprès de mes clients".

Rester dans le cadre de la décence

Dans les faits, le champ des possibilités en termes de tenue vestimentaire dépend de la fonction de l'employé au sein de l'entreprise. "Dans le cas où le salarié est en relation avec la clientèle, son employeur peut imposer ou interdire une tenue vestimentaire, il y a une importante jurisprudence en ce sens", explique Me Chupin.


En revanche, pour le cas où le salarié n'est pas en contact avec des personnes extérieures à l'entreprise, la liberté est bien plus grande. "La loi prévoit une certaine latitude, dans le cadre du respect de la vie privée du salarié", souligne Magalie Pierron, du cabinet Martiano. 

"Aucun texte précis n'interdit le port du short ou de tongs"

Aucun texte précis n'interdit donc le port d'un short ou de tongs au bureau. Toutefois, rappelle Magalie Pierron, il est important de rester dans le cadre de la décence : "En 1986, la Cour d'appel de Nancy avait confirmé le licenciement d'une jeune femme, qui portait au travail des chemisiers transparents sans soutien-gorge". 

En vidéo

Vague de chaleur dans l’Hexagone, pas d’accalmie attendue avant jeudi

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques