Météo : pourquoi il fait si doux (et pourquoi ça dure)

Météo : pourquoi il fait si doux (et pourquoi ça dure)

DOUCEUR – La météo est particulièrement clémente depuis la Toussaint, et plusieurs villes ont enregistré des records de températures. Dominique Raspaud, prévisionniste à Météo France, nous explique pourquoi cette douceur dure (un peu).

La température est douce, le ciel ensoleillé... L'Hexagone profite depuis une semaine de conditions climatiques exceptionnelles pour un mois de novembre, battant plusieurs records de températures. "On doit cet ensoleillement à un vaste anticyclone, qui s'étend de la mer Baltique à l'Espagne et qui rejette les perturbations venues de l'Atlantique", explique Dominique Raspaud, prévisionniste à Météo France. "La clémence des températures est due quant à elle à des vents du sud qui ramènent une masse d'air douce", ajoute-elle.

Les températures enregistrées cette semaine sont largement au-dessus des normales de saison, avec en moyenne + 6° sur l'ensemble du pays. La ville de Mulhouse a battu un record de douceur jeudi 5 novembre, affichant 22° au thermomètre. Cet épisode climatique a débuté le week-end de la Toussaint et s'est prolongé jusqu'à ce week-end des 7 et 8 novembre, notamment dans le sud de la France.

De nouveaux records de températures 

Le premier week-end de novembre a été particulièrement favorable cette année, et de nombreuses villes de l'ouest de la France ont battu des records mensuels de températures le jour de la Toussaint. "Dimanche 1er novembre, il faisait 21,8° à Nantes : le précédent record datait de 1955 ! Même constat par exemple à Cherbourg où on n'avait pas enregistré de telles températures depuis 2003", détaille Dominique Raspaud.

Mais le pic de douceur était attendu pour ce week-end : les 7 et 8 novembres ont vu des températures très douces au thermomètre sur l'ensemble du pays, très largement au-dessus des normales saisonnières. Dans la moitié sud particulièrement, de nouveaux records ont été battus : le thermomètre affichait jusqu'à 29 °C cette après-midi dans le pays basque, un record depuis 1921 rappelle Sud-Ouest . L'ensemble de la façade Atlantique et la côte méditerranéenne ont profité de cet ensoleillement. Les badauds étaient de sortie : au programme de ce dimanche, balades, baignades et farniente sur la plage.

EN SAVOIR + >> EN PHOTOS : Un week-end de novembre à la plage

La douceur devrait se prolonger cette semaine, même si plus de nuages sont attendus, entraînant la perte de quelques degrés au thermomètre. Mais Dominique Raspaud nous rassure : "On restera quand même au-dessus des normales de saison."

À LIRE AUSSI >> Attention, l'hiver sera très froid selon "Météo ours Thoiry"

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques