#OnVautMieuxQueCa : les YouTubeurs contre la réforme du Code du travail

#OnVautMieuxQueCa : les YouTubeurs contre la réforme du Code du travail

VIRAL – Après une pétition au succès grandissant, un nouveau front s'ouvre dans la protestation contre l'avant-projet de loi El Khomri sur la réforme du Code du travail. Un collectif de YouTubeurs a publié une vidéo, où ils demandent aux internautes de partager leur expérience au travail, accompagné du hashtag #OnVautMieuxQueÇa.

"Nous valons mieux que ça", a martelé jeudi 25 février l'ancien ministre Benoît Hamon sur, vent debout contre le pré-projet El Khomri de réforme du Code du travail. Ce faisant, la tête de gondole de l'aile gauche du PS a-t-elle sciemment repris le slogan qui commence à cartonner sur les réseaux sociaux ?

Toujours est-il que cette dernière, lancée mercredi 24 janvier par des YouTubeurs, intitulée "On vaut mieux que ça" et doublée d'un hashtag largement repris sur Twitter, va bientôt atteindre le million de vues via Facebook . Alors que la pétition en ligne "loi Travail : non merci !", lancée par Caroline de Haas et d'autres militants associatifs et syndicalistes, a connu un succès fulgurant – elle dépassait ce vendredi matin les 600.000 signatures –, l'initiative semble elle aussi promise à un bal avenir.

"C'est un vrai retour au 19e siècle, tu sais, Germinal tout ça"

Tandis que les syndicats étudiants préparent le terrain à une mobilisation, cette vidéo réalisée par par des vidéastes et blogueurs engagés de YouTube, bien connus des internautes – ils s'appellent "DanyCaligula", "le Stagirite" ou encore "Bonjour Tristesse" –, s'adresse directement aux jeunes. Leur message contre un "projet abject et absurde" est simple, voire simpliste. "Le sujet peut paraître chiant et technique, pourtant à des degrés divers on est tous concernés, et ce qui est en train de se passer est super grave", explique ainsi l'un d'entre eux. Le projet de réforme "permettrait aux entreprises de réduire nos salaires, sans que cela ne soit justifié par de véritables difficultés financières ou tout simplement de nous virer, comme ça, sous prétexte de licenciements économiques bidon", assène sans prendre garde aux approximations un autre. "C'est un vrai retour au 19e siècle, tu sais, Germinal tout ça."

À LIRE AUSSI
>>
Réforme du code du travail : les syndicats vont riposter, Valls droit dans ses bottes >> Tout comprendre à la réforme du Code du travail : faut-il s'attendre à des semaines de 60 heures ?

En invitant ensuite les internautes à partager leurs témoignages de mauvaises expériences au travail ("la première fois où on t'a demandé un boulot impossible ou absurde", "quand ton taf a commencé à bouffer tout le reste", "ce moment où on s'est mis à te parler comme à un gosse"...), via le hashtag #Onvautmieuxqueça, les auteurs de cette initiative s'assurent un effet viral démultiplié. Il a déjà été repris à plusieurs dizaines de milliers de fois sur Twitter. Morceaux choisis :

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques