Manifestations nocturnes : la colère policière s'étend à de nouvelles villes

Policiers brûlés à Viry-Châtillon

Voir
COLÈRE - Au lendemain de deux soirées de manifestations surprises, les policiers se rassemblent une nouvelle fois dans plusieurs grandes villes pour exprimer leur ras-le-bol. Le point sur les manifestations nocturnes ce mercredi.

Pour la troisième soirée consécutive, les policiers prennent la rue pour exprimer leur colère. Le gouvernement, pris de court, a tenté d'éteindre l'incendie, ce mercredi 19 octobre, en annonçant des "concertations" dans les départements, alors que la fronde vire à la polémique politique. Las, un nouvel appel à manifester mercredi soir place de la République à Paris, sans les syndicats, a circulé dans la journée. Et ce mouvement de protestation, parti de l'Essonne à la suite de l'attaque au cocktail Molotov de véhicules de police à Viry-Châtillon le 8 octobre, commence à faire tache d'huile.


Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a reçu "en urgence" dans l'après-midi les syndicats, à leur demande, pour leur annoncer le lancement dès lundi de concertations dans les départements sur les revendications policières. Le syndicat Unité-Police SGP-FO a appelé à une manifestation silencieuse, "une marche de la colère policière et citoyenne", le mercredi 26 octobre.


Le point sur les rassemblements policiers nocturnes, ce mercredi. 

Paris

Quelque 200 policiers sont rassemblés sur la place de la République à Paris, selon un décompte provisoire d'un journaliste de l'AFP. La manifestation d'agents, pour la plupart en civil et dont une poignée portaient un brassard, se déroule dans le calme au pied de la statue, sous l'oeil de gendarmes mobiles restés à distance. Vers 23h00, le cortège s'est ébranlé vers l'hôpital Saint-Louis, où est toujours hospitalisé le policier grièvement brûlé à Viry-Châtillon. Les manifestants avaient été auparavant empêchés de faire route vers le ministère de l'Intérieur, comme ils l'ambitionnaient.

Bordeaux

A Bordeaux,  des dizaines de policiers se massent place de la République en brandissant leurs banderoles ornées du slogan "solidaires". 

Toulouse

A Toulouse, une "centaine de policiers" sont réunis devant le momument aux morts, rapporte le correspondant de France Inter, France Info et France Culture dans la ville rose. 

Le Mans

Au Mans, près de 80 fonctionnaires ont exprimé leur ras-le-bol dans un rassemblement surprise vers 21h30, place Washington, puis devant le commissariat Coëffort, selon Le Maine Libre. Le directeur de la police est venu à leur rencontre vers 21h50, mais les policiers lui ont tourné le dos avant d’entonner la Marseillaise, précise le quotidien régional. 

Nancy

A Nancy, plus de cent policiers ont chanté, eux aussi, l'hymne national devant le commissariat du boulevard Lobau, selon un journaliste de France 3 Lorraine. 

VIDEO - Troisième nuit de manifestation pour les policiers

JT13H – Troisième nuit de manifestation pour les policiers

VIDÉO - Témoignage : Sam, policier, victime de la haine anti-flic

JT20H - Témoignage : Sam, policier, victime de la haine anti-flic

VIDÉO - Colère des policiers à Marseille : « On est là pour représenter la police nationale qui souffre actuellement »

Colère des policiers à Marseille : "On est là pour représenter la police nationale qui souffre actuellement"

VIDÉO - Alain Juppé remercie les policiers pour leur travail

Alain Juppé remercie les policiers pour leur travail

VIDÉO - Nicolas Sarkozy : "Je comprends l'émotion des policiers"

Nicolas Sarkozy : "Je comprends l'émotion des policiers"

VIDÉO - Colère des policiers : la mobilisation s'étend dans tout le pays

Colère des policiers : la mobilisation s'étend dans tout le pays

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Policiers brûlés à Viry-Châtillon

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques