PHOTOS - A Calais, la "Jungle" évacuée dans la tourmente

PHOTOS - A Calais, la "Jungle" évacuée dans la tourmente

1/10Ce sont des départs de feu de cabanes qui ont déclenché les heurts.

AFP

2/10En matinée, une vingtaine de salariés d'une entreprise de travaux publics ont commencé à s'activer dès le début de la matinée dans la partie sud du bidonville.

AFP

3/10De nombreux migrants ont d'abord observé à distance cette opération qui se déroulait sur une zone de 100 m sur 100 m, dûment quadrillée par les forces de l'ordre.

AFP

4/10A la suite d'un départ de feu de cabanes, des projectiles ont été lancés sur les CRS par des migrants et des militants de No border (150 personnes selon la préfecture).

AFP

5/10Une vingtaine de cabanes ont total ont été incendiées par des migrants et des militants No border, nécessitant l'intervention des pompiers.

AFP

6/10Plus de trente véhicules de CRS et deux camions antiémeutes étaient stationnés à une entrée du camp.

AFP

7/10En fin de journée, des heurts sporadiques opposaient encore migrants et CRS, qui ripostaient de nouveau par gaz lacrymogène aux jets de projectiles.

AFP

8/10Trois No border et un migrant mineur ont été interpellés, et cinq CRS légèrement blessés, selon la préfecture.

AFP

9/10Des associations historiques, comme l'Auberge des migrants, ont vivement critiqué l'opération.

AFP

10/10

AFP

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques