Polémique avec SOS Autisme : France Télé s'excuse pour la "regrettable maladresse" de David Pujadas

Polémique avec SOS Autisme : France Télé s'excuse pour la "regrettable maladresse" de David Pujadas

MEA CULPA - Trois jours après l'envoi d'une lettre ouverte à David Pujadas dans laquelle elle dénonçait des "propos irrespectueux" du présentateur du JT à l'égard des autistes, la présidente de SOS Autisme, Olivia Cattan, a reçu des excuses de France Télévisions. Elle devrait être reçue la semaine prochaine par la direction de la chaîne, en présence de l'animateur.

"Nous en sommes très sincèrement désolés et je vous présente toutes mes excuses au nom de l'ensemble de la rédaction de France 2 et de France Télévisions." Le groupe public a finalement répondu mercredi à la lettre ouverte envoyée dimanche par la présidente de SOS Autisme à David Pujadas. Dans celle-ci, l'animateur était rappelé à l'ordre pour des propos jugés "irrespectueux et préjudiciables" à l'égard des autistes - à Des paroles et des Actes, "nous ne sommes pas autistes", avait déclaré David Pujadas en expliquant à FranceTVinfo l'attitude de ses équipes dans l'imbroglio qui s'est soldé par l'annulation de l'émission avec Marine Le Pen.

Une réponse arrivée in extremis : Olivia Cattan, dont la colère s'est doublée d'un sentiment de mépris à mesure qu'elle ne voyait venir aucune réaction de la chaîne ou de son journaliste, nous avait confié qu'elle s'apprêtait à écrire au CSA en cas de silence prolongé du groupe public.

"On ne peut plus parler comme cela à la télévision"

"Nous comprenons tout-à-fait l'émoi - voire la colère - que suscite l'expression utilisée par David Pujadas, peut-on lire dans ce mail d'excuses signé du directeur de l'info de France Télévisions, Pascal Golomer et que nous nous sommes procurés. Il s'agit d'une regrettable maladresse qui ne visait en rien - je vous prie de le croire - à stigmatiser les personnes atteintes d'autisme."

Le message souligne que le groupe "apporte une attention particulière à toutes les formes de handicap et s'emploie, au travers de ses programmes", à y "sensibiliser le public" : "Nos propres journaux télévisés abordent régulièrement le sujet de l'autisme en diffusant de nombreux reportages et témoignages tout au long de l'année". Pascal Golomer termine en affirmant qu'il se tient à "l'entière disposition" de SOS Autisme pour une rencontre et un échange, "afin de dissiper tout malentendu". "Je demanderai bien sûr à David Pujadas de se joindre à moi, il sera de retour de congés dès la semaine prochaine", poursuit-il, alors que le présentateur du 20 heures est actuellement remplacé par Julian Bugier durant les vacances.

Olivia Cattan nous précise par ailleurs avoir reçu l'assurance formelle de la direction de France Télévisions, dans lequel on lui promet un rendez-vous, en présence de David Pujadas, "la semaine prochaine". Elle indique qu'elle s'y rendra avec les représentants des associations qui l'ont soutenue mardi dans sa démarche, dont l'Unapei, la principale association de défense des personnes handicapées, ainsi qu'avec plusieurs adultes et enfants autistes. Celle qui racontait dans son livre D'un monde à l'autre (éditions Max Milo, paru en 2014) son combat pour permettre à son fils de vivre normalement se félicite de cette perspective, de ces excuses et de l'ampleur de la polémique qui les ont précédées. "Bien sûr que c'est symbolique et accessoire par rapport à tout ce qu'il faut par ailleurs faire avancer pour les autistes. Mais cela permet de montrer que les mots ont une importance et que l'on ne peut plus parler comme cela à la télévision, explique-t-elle à metronews. Du coup, cela va peut-être également effrayer les responsables politiques qui utilisaient le mot 'autiste' pour dénigrer un adversaire..."

À LIRE AUSSI
>>
"Nous ne sommes pas autistes" : la présidente de SOS Autisme dénonce un "dérapage" de Pujadas

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques