Pollution à Paris : pas de circulation alternée ce lundi, dit Ségolène Royal

Pollution à Paris : pas de circulation alternée ce lundi, dit Ségolène Royal

ENVIRONNEMENT - Alors que la maire de Paris et le président de la région Ile-de-France ont demandé dimanche après-midi la mise en place de la circulation alternée dès ce lundi, Ségolène Royal préfère attendre mardi si l'épisode de pollution "continue".

C'est depuis la Chine que la ministre de l'Environnement gère le nouvel épisode de pollution aux particules fines attendu en région parisienne. Et il n'y aura pas de circulation alternée ce lundi, a ainsi décidé Ségolène Royal. La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon avaient pourtant demandé dimanche à l'Etat "des mesures immédiates", notamment la circulation alternée. Délai trop court, invoque la ministre en déplacement avec François Hollande à Chongqing.

"Je vais demander au préfet de police de prendre les mesures qui peuvent être prises immédiatement, le contournement de la ville par les poids lourds et l'abaissement de la vitesse de circulation, a indiqué Ségolène Royal. En revanche, pour déclencher une circulation alternée à 17 heures pour le lendemain, il faut quand même un petit délai pour que le dispositif soit mis en place." Mais, a-t-elle précisé, "si le pic de pollution continue, la circulation alternée sera accordée aux élus s'ils la demandent pour demain".

"Petit retard d'allumage"

Ségolène Royal avait pourtant déclaré que la circulation alternée devait devenir "automatique" comme elle l'avait promis après un épisode de tensions sur le sujet avec Anne Hidalgo. Et mardi, la situation devrait s'améliorer. Selon, Airparif, l'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air en région parisienne, c'est bel et bien ce lundi que le "niveau d'information" (pollution dépassant 50 microgrammes de poussières en suspension par mètre cube en moyenne sur la journée) doit être dépassé. 

Alors pourquoi un tel délai ? "Dire aux gens le dimanche à 17 heures qu'ils ne pourront pas prendre leur voiture le lendemain matin, ça semble délicat", a-t-elle justifié au micro de BFMTV , tout en reconnaissant "une période de rodage" et un "petit retard à l'allumage". Sur Twitter, la maire de Paris a d'ores et déjà annoncé le stationnement résidentiel gratuit aujourd'hui. La préfecture de police de Paris invite de son côté les conducteurs à différer leurs déplacements dans la région, à contourner l'agglomération de Paris pour le trafic de transit et à réduire leur vitesse sur l'ensemble de la région. Quant à l'Agence régionale de santé, elle recommande aux populations les plus sensibles de réduire leurs activités physiques, en plein air comme en intérieur.

A LIRE AUSSI
>> Pollution aux particules : enfants, personnes âgées, sportifs... Quelles sont les précautions à prendre ?
>> Cars supprimés pour les sorties scolaires à Paris : la mesure qui fait polémique
>> Royal en veut-elle à Airparif ?
>> Pollution : ça chauffe entre Royal, Hidalgo et Duflot, Hollande reprend la main

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques