Pour Jean-Yves Le Drian, "Le Petit Journal" a "franchi la ligne jaune"

Pour Jean-Yves Le Drian, "Le Petit Journal" a "franchi la ligne jaune"

DÉONTOLOGIE - Le ministre de la Défense n'a pas apprécié qu'une équipe de Canal+ filme son domicile. Il l'a fait savoir au journaliste devant plusieurs caméras.

Jean-Yves Le Drian estime que sa famille a été mise en danger. Lors d'une visite officielle dans le Finistère, le ministre de la Défense s'est accroché avec Hugo Clément, journaliste du "Petit Journal" de Canal+ présent pour couvrir l'événement avec un caméraman.

Une séquence tournée devant chez lui

Devant plusieurs journalistes, dont ceux du Télégramme qui ont retranscrit l'échange, Jean-Yves Le Drian a pris à partie Hugo Clément après lui avoir demandé de couper son micro : "Vous pouvez tout faire mais il y a deux choses qu'on ne peut pas toucher : ma famille et ma sécurité. Hier soir, vous avez franchi la ligne jaune." 

Pourtant discret ce jour-là, "Le Petit Journal" a commis une "faute" selon le ministre de la Défense : "Vous avez filmé devant mon domicile. Les militaires me l'ont dit. Et ça, ce n'est pas possible", s'est emporté Jean-Yves Le Drian.

Une atteinte à sa sécurité

Le ministre de la Défense a estimé que filmer son domicile le mettait en danger, lui et sa famiille. Une accusation qu'a réfuté Hugo Clément, le journaliste du "Petit Journal" : "Je suis allé les voir et je leur ai montré ma carte de presse." Une explication qui n'a pas convaincu Jean-Yves Le Drian : "Vous avez déconné. Il y a des procédures et je vais aller jusqu'au bout. On va récupérer vos rushs."

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques