Pourquoi Benoît Violier était surnommé "le meilleur chef du monde"

Pourquoi Benoît Violier était surnommé "le meilleur chef du monde"

PARCOURS - Le chef franco-suisse Benoît Violier a été retrouvé mort à son domicile. Selon la police, il aurait mis fin à ses jours en utilisant une arme à feu. Agé de 44 ans, il avait été récemment sacré meilleur chef au monde.

Son parcours était exemplaire. Sacré meilleur cuisinier du monde récemment, le chef franco-suisse Benoît Violier, se serait suicidé à l'aide d'une arme à feu, a annoncé dimanche la police suisse qui a découvert son corps sans vie à son domicile. Le 12 décembre dernier, le Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier, que Benoît Violier dirigeait aux côtés de sa femme, était arrivé à la première place de "La Liste", un palmarès des "mille tables d'exception" dans le monde réalisé sous l'impulsion du Quai d'Orsay pour répondre au classement britannique controversé des "50 Best".

Devant le new-yorkais Per Se

Ce restaurant trois étoiles, situé près de Lausanne, devançait ainsi le new-yorkais Per Se, autre établissement triplement étoilé au Michelin dirigé par le chef américain Thomas Keller. "C'est fabuleux, c'est exceptionnel pour nous. Ce classement va stimuler encore plus l'équipe", s'était réjoui Benoît Violier, qui avait repris les rênes du restaurant avec sa femme Brigitte en 2012.

Passé chez Joël Robuchon à Paris, ce meilleur ouvrier de France avait succédé à la tête du Restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier, ouvert il y a 60 ans, aux chefs suisses Frédy Girardet puis Philippe Rochat. Sacré cuisinier de l'année 2013 par l'édition suisse du Gault&Millau, Benoît Violier était un passionné de chasse et spécialiste de la préparation du gibier.

À LIRE AUSSI 
>>
 Le chef étoilé Benoît Violier, 44 ans, retrouvé mort, la piste du suicide privilégiée
 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques