Prêtre soupçonné de pédophilie à Lyon : une enquête préliminaire ouverte pour "non-dénonciation de crime"

Prêtre soupçonné de pédophilie à Lyon : une enquête préliminaire ouverte pour "non-dénonciation de crime"

ABUS SEXUELS - L'enquête met en cause plusieurs responsables du diocèse de Lyon dont le cardinal Philippe Barbarin soupçonné de ne pas avoir dénoncé à la justice les agissements passés du Père Preynat.

Le parquet de Lyon a ordonné ce vendredi 4 mars une enquête préliminaire pour "non-dénonciation de crime" et "mise en danger de la vie d'autrui" en marge de l'affaire d'un prêtre, mis en examen pour des agressions sexuelles sur de jeunes scouts entre 1986 et 1991, annonce l'AFP de source judiciaire.

Mgr Barbarin visé par l'enquête

L'enquête a été ouverte à la suite d'un signalement de victimes du religieux, mettant en cause plusieurs responsables du diocèse de Lyon, dont le cardinal Philippe Barbarin qu'ils accusent de ne pas avoir dénoncé à la justice les agissements passés de ce prêtre.

Contacté par metronews, François Devaux confirme avoir déposé plainte ce vendredi après-midi pour "non-dénonciation de faits d'agression sexuelle" et "non-assistance à personne en péril" envers six personnes parmi lesquelles le cardinal Barbarin, son directeur de cabinet Pierre Durieux et Régine Maire, membre du conseil épiscopal du diocèse de Lyon. 

EN SAVOIR+
>> Une pétition pour la démission de Barbarin atteint les 24.000 signatures
>>  Prêtre soupçonné de pédophilie : une victime dénonce le "silence coupable" du cardinal Barbarin

 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques