Quand des parents trouvent de la moisissure cachée dans des gobelets pour bébé

Quand des parents trouvent de la moisissure cachée dans des gobelets pour bébé

BABY BLUES - Plusieurs parents d’enfants en bas âge ont repéré des moisissures dans le capuchon des gobelets pour bébés de la marque Tommy Tippee. Contacté par "metronews", le fabricant spécialisé dans les biberons livre ses excuses... et ses conseils d’entretien.

Tout commence par un enfant malade. Et un papa inquiet qui décide briser l’anti-fuite du gobelet en plastique utilisé par son bébé. Ce qu’il découvre à l’intérieur de ce capuchon, qui n’est pas censé s’ouvrir et encore moins se laver, le laisse sans voix. Une masse de moisissure y a douillettement installé son nid et jour après jour, son fils y colle sa bouche à l’heure du repas. Photos à l’appui, une amie de ce papa curieux a décidé de relayer la découverte sur les réseaux sociaux.

C’est ainsi que le 19 février, une certaine Penny Powell publie un long post sur Facebook. La Canadienne en profite pour y indiquer que plusieurs familles, après avoir été averties de l'affaire, ont elles aussi fait cette trouvaille peu ragoûtante dans leur gobelet de la marque Tommee Tippee, distribuée dans le monde entier. Rapidement, la page Facebook du fabricant se retrouve inondée de réclamations de la part de parents qui ont entrepris de briser, à leur tour, le capuchon.  Il faut dire que le message Facebook, partagé près de 185.000 fois, fait réagir aux quatre coins du monde ceux qui se fournissent auprès de cette enseigne britannique.

"La dame au bout du fil a rit"

Mon ami se demandait pourquoi son fils était toujours malade il a donc briser l'anti-fuite de son verre à bec Tommee...

Posté par Penny Powell sur  vendredi 19 février 2016

Si le papa à l’origine de la découverte a d'abord essuyé des moqueries de la part du service client, ainsi que le précise son amie sur les réseaux sociaux, la marque semble à présent prendre les réclamations beaucoup plus au sérieux.

"Sincères excuses"

Contactée par metronews, Tommee Tippee nous a fait parvenir une réponse sous forme de communiqué. Le fabricant spécialisé dans les produits pour nourrissons y précise avoir "vendu des millions de gobelets Sippee et reçu des réactions très positives". Toutefois, la marque reconnaît le dysfonctionnement et apporte des excuses : "il apparaît que certaines personnes ont eu une mauvaise expérience avec une partie de la valve du gobelet. Nous nous excusons sincèrement et suivons l’affaire de près. Nous comprenons que le bien-être des tout petits est d’une importance capitale et nous pouvons assurer aux parents que nous avons largement fait tester les valves. Aux Etats-Unis, un panel de 140 mamans les ont également expérimentées."

Bien que ce capuchon ne soit pas accessible au lavage, la marque livre ses conseils d’usage … et un guide d’entretien : "Lorsque le gobelet est utilisé avec les liquides recommandés (pas de jus avec pulpe) et correctement nettoyé, il n’y a pas de problème. Il peut y avoir des difficultés à l’utilisation de liquides non appropriés. Nous recommandons aussi de ne pas laisser les gobelets trop longtemps sales avant de les laver." Et pour éteindre la polémique, l’équipe se propose d’échanger directement, par le biais du service client - avec les parents qui ont "connu des problèmes". Et de remplacer leur produit, si besoin.

Une réponse qui est bien loin de satisfaire le père de famille à l'origine de l'alerte. Contacté par le Journal de Québec , il évoque "les problèmes de santé récurrents" de son fils, qui, selon son médecin, pourraient en effet être liés à la présence de moisissure dans les biberons. 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques