Quiz : avez-vous le niveau pour être policier ?

Quiz : avez-vous le niveau pour être policier ?

ZOOM - Un nombre record de candidats planche ce jeudi 10 mars sur un concours exceptionnel organisé pour recruter plus de 2.000 policiers. Metronews s'est penché sur les épreuves qu'ils doivent passer pour voir à quelle sauce ils vont être mangés. Et vous propose même un petit exercice en fin d'article.

Ils sont plus de 30.000 jeunes de 17 à 35 ans sur les rangs, mais au final seuls 8% d'entre eux porteront effectivement l'uniforme. Le concours exceptionnel lancé après les attentats de 2015 pour recruter des milliers de gardiens de la paix supplémentaires (5.000 au total dans la police et la gendarmerie sur deux ans) suscite un engouement inhabituel. Au total, ce sont plus de 35.000 candidats qui planchent lors de la première session organisée ce jeudi 10 mars. Avec 2801 places à la clé, la sélection s'apparente à celle d'une grande école comme Science Po. Cela mérite bien les encouragements du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Mais au fait, à quel type de questions sont confrontés les futurs "flics" ? Le menu de ce concours exceptionnel a été quelque peu allégé par rapport au processus de sélection habituel. Il n'y a ainsi pas d'épreuve d'étude de texte comme à l'ordinaire, mais le QCM sur les connaissances générales et professionnelles, une épreuve d'une durée de 2h30, est musclé avec une partie dans lequel le candidat doit aussi fournir des réponses courtes. Sur le site  la policenationalerecrute.fr , on peut consulter les annales des précédentes sessions de recrutement (80 questions à chaque fois). Les thèmes de culture générale sur lesquels les candidats peuvent être interrogés, de niveau bac, sont vastes et pas toujours simples (saviez-vous, par exemple, que Jean Pic de la Mirandole était un humaniste de la Renaissance ?). Mieux vaut aussi être au fait des procédures d'enquête ou des sanctions encourues pour les infractions routières.

À LIRE AUSSI >>  Après les attentats, des policiers désarmés

Les aspirants policiers, qui doivent être titulaires du baccalauréat ou répondre à des conditions spécifiques, sont également soumis durant 2h30 à des tests psychotechniques, "destinés à évaluer leur profil psychologique et certaines qualités requises pour être policier". Par exemple des exercices de logique ou des questions sur leur personnalité.

Des pompes avec un sac lesté

Ceux qui sont admissibles à l'issue de ces premières épreuves peuvent ensuite enfiler un survêtement et passer aux  exercices physiques . D'abord un "parcours d'habileté motrice", au cours duquel ils doivent par exemple marcher sur 20 mètres en portant un sac lesté (25 kilos pour les femmes, 40 kilos pour les hommes), faire des pompes avec ce même sac, marcher sur une poutre de 5 mètres ou se suspendre pendant 20 secondes à une échelle. Puis un "test d'endurance cardio-respiratoire".

Le candidat doit encore passer un test de "mise en situation à caractère pratique et déontologique", avec un boîtier électronique face à des images qui défilent, façon code de la route. Ce n'est qu'ensuite qu'il pourra passer sur le gril d'un "entretien de recrutement avec le jury".

>> A vous de jouer ! Répondez aux cinq questions ci-dessous pour savoir si vous seriez apte à porter l'uniforme

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques