Tempête : un homme se jette à l'eau pour sauver deux retraités piégés par les vagues

Tempête : un homme se jette à l'eau pour sauver deux retraités piégés par les vagues

HÉROS – Lundi après-midi, alors que la tempête faisait rage sur la façade atlantique, un garagiste de 42 ans a plongé dans la mer pour secourir un couple de retraités emportés par les vagues sur une plage du Finistère. L'homme a témoigné au micro de France Bleu Armorique.

Face aux vents violents et à la mer déchaînée, les préfectures déconseillent depuis dimanche aux promeneurs de trop s'approcher du bord de mer sur le littoral breton. Un couple de retraités n'a pas suivi cette recommandation. Lundi après-midi, en pleine tempête, ils ont été emportés par les vagues sur une plage de Ploudalmézeau, dans le Finistère. Et ils doivent la vie au courage d'un garagiste de 42 ans qui n'a pas hésité, au péril de la sienne, à se jeter à l'eau pour voler à leur secours.

"Ils n'auraient jamais dû se trouver sur la plage"

France Bleu Armorique , qui a recueilli le témoignage de ce héros de la tempête, Eric Roudaut, explique que le sauvetage s'est produit aux alentours de 17h30 lundi. "On s'est approché des dunes et là, j'ai vu deux personnes allongées dans les vagues et une personne debout, qui essayait de les tenir", raconte l'homme qui était alors venu sur la plage en famille, pour prendre des photos des vagues. Ni une ni deux, après avoir donné son téléphone portable à sa femme pour que celle-ci appelle les pompiers, il se jette à l'eau. "Entre deux séries de vagues, on a d'abord réussi à ramener le monsieur. J'ai réussi à accrocher sa femme mais ensuite c'est moi qui ai été emporté. J'ai réussi à revenir, en prenant une vague dans le dos. Et j'ai hissé la dame sur la dune", détaille celui qui, selon la radio, pratique la chasse sous-marine.

Interrogé quelques heures après le sauvetage, Eric Roudaut estime avoir pris "beaucoup de risques", et juge que ceux qu'il a sauvés ont été "inconscients, malheureusement" : "Ils n'auraient jamais dû se trouver sur la plage à ce moment-là. La mer était haute, sur les dunes ça va, mais pas sur le sable." Après que la femme âgée de 76 ans a dû être ranimée après l'arrivée des secours selon France bleu Armorique, elle et son mari ont été transportés à l'hôpital de Brest.

À LIRE AUSSI
>>
VIDEO - Tempête : des vents jusqu'à 140 km/h, 11.000 foyers privés d'électricité
>>
Vents violents et submersions : l'alerte orange étendue à 22 départements

 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques