Un contrôleur SNCF demande à Philippe Croizon, amputé des quatre membres, de présenter sa carte d'invalidité

DirectLCI
HANDICAP - Dans un message poté sur Facebook, l'écrivain Philippe Croizon s'est amusé d'un contrôle dans un TER Rouen-Paris durant lequel le contrôleur a lourdement insisté pour voir sa carte d'invalidité. Philippe Croizon est amputé des quatre membres.

Il a préféré le prendre sur le ton de l'humour. Dans un message posté sur Facebook ce samedi, l'écrivain et chroniquer Philippe Croizon, amputé des quatre membres, s'est amusé d'une mésaventure qui lui est arrivé dans un TER Rouen-Paris. Alors qu'il voyageait accompagné de sa mère, il raconte qu'un contrôleur a réclamé sa carte d'invalidité à plusieurs reprises. Pour accompagner son message, Philippe Croizon a posté une photo de lui en fauteuil roulant dans le train.


S'il affirme "n'avoir rien dit" au contrôleur, il assure que "les passagers se sont fâchés et ont dit que c'était n'importe quoi". Face à la gronde, le contrôleur n'a pas insisté et a poursuivi son contrôle de voyageurs.

Je voulais prendre les choses avec humour Philippe Croizon

Face aux nombreuses insultes des internautes à l'encontre de la SNCF, Philippe Croizon a tenu à relativiser les faits, assurant qu'il avait trouvé la scène "drôle". "Je voulais prendre les choses avec humour", indique-t-il regrettant les "insultes" postées sur les réseaux sociaux. "Ce monsieur a peut-être eu une mauvaise journée, il est peut-être fatigué je n'en sais rien", a-t-il écrit sur Twitter.


Et d'ajouter : "En général, avec la SNCF, ça se passe super bien", rappelant que c'est la deuxième fois qu'on lui demande sa carte d'invalidité dans le train. "La première fois j'avais dit au contrôleur vous voulez quoi de plus? Il avait rigolé et ça s'était super bien passé" s'amuse-t-il.

Plus d'articles

Sur le même sujet