Une minute pour tout comprendre à la vignette anti-pollution

BON À SAVOIR - Elle est déjà utilisée dans plusieurs villes comme Lyon ou Grenoble, mais c'est bien à Paris que la fameuse vignette va devenir la plus contraignante. En voiture, deux roues, trois roues ou autocar, elle sera obligatoire, dès le 16 janvier ! Sans elle, il sera tout simplement impossible de circuler dans la capitale, hors périphérique. Le 20h de TF1 fait le point, pour vous, sur ce qu'il faut savoir.

C'est une mesure qui va concerner huit millions d'automobilistes en Ile-de-France et qui pourrait, très bientôt, être étendue à d'autres régions. Il s'agit de la fameuse vignette anti-pollution, obligatoire pour circuler dans Paris dès lundi prochain.  Mais les premiers contrôles ont eux déjà été effectués par les forces de l'ordre, mardi 10 janvier. Mais que l'on se rassure : la démarche visait avant toute chose à sensibiliser les conducteurs et aucune amende n'a été distribuée. Pour l'heure, 530.000 Franciliens ont commandé la vignette. On vous explique ce qu'il faut savoir à son sujet. 

Comment ça marche ?

La vignette Crit'air a avant tout un but écologique : lors des pics de pollution, elle permettra seulement d'autoriser les véhicules les plus propres à circuler dans Paris, Grenoble ou Lyon. Une mesure jugée plus efficace par certains experts que la circulation alternée. L'objectif affiché est de pouvoir classer, de manière simple et claire, les véhicules en fonction de leur moyen d'âge et surtout de leur motorisation. La petite pastille se décline ainsi en 6 couleurs différentes : du vert pour les voitures électriques au gris foncé pour les moteurs diesel les plus anciens, et donc jugés plus polluants. 


Exemple : une voiture diesel datant de 2004 aura droit à une pastille rouge. Une moteur diesel de 2016 sera lui affublé d'une étiquette jaune, tandis qu'une essence de la même année aura une pastille viollette, soit la deuxième classification possible. 

Comment l'obtenir ?

Pour mettre la main sur la pastille colorée, rien de plus simple. Il suffit de se connecter sur le site certificat-air.gouv.fr.  Ensuite, il ne reste plus qu'à remplir un formulaire en vous munissant de votre carte grise avant de vous acquitter de la somme de 4,18 euros. Il ne reste plus qu'à surveiller la boite aux lettres et de coller, dès son arrivée, la vignette sur votre pare-brise ! 

Qu'est-ce que je risque en cas de contrôle ?

En cas d'un contrôle de police, si votre véhicule ne présente pas de pastille, vous risquez  une amende de 68 euros. Cette dernière peut monter jusqu'à 165 euros pour les autocars et poids-lourds. 

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques