"Veuillez quitter les lieux, nous appelons la police" : l’étrange dispositif de sécurité du tribunal de Nantes

"Veuillez quitter les lieux, nous appelons la police" : l’étrange dispositif de sécurité du tribunal de Nantes

DirectLCI
BIG BROTHER – Le palais de justice de Nantes s’est doté depuis peu d’un tout nouveau dispositif de sécurité : une voix robotique qui se déclenche à l’encontre de toute personne s’approchant de trop près du tribunal, une fois la nuit tombée.

La scène est digne d’un film de science-fiction. A Nantes, une fois la nuit tombée, le promeneur imprudent n’a pas intérêt à s’approcher du palais de justice. Un pas de trop vers la façade du tribunal et voilà une voix robotique qui se déclenche, répétant en boucle : "Veuillez quitter les lieux immédiatement, sinon nous appelons les forces de police. Vous êtes sur un site protégé, et filmé par nos caméras, veuillez quitter les lieux immédiatement".

Un dispositif de sécurité filmé et diffusé le 2 novembre sur la page Facebook du groupe "Nantes Révoltée". Massivement partagée, la vidéo fait tiquer les réseaux sociaux. D'autant que le phénomène ne semble pas avoir été observé qu’une seule fois. Dans les commentaires, plusieurs nantais confirment avoir déclenché malgré eux cette bien étrange alarme, alors même qu’ils se trouvaient sur l’espace public.

"Il est passé en vélo, ça s'est déclenché"

Actes de vandalisme

Contactée par metronews, la cellule de gestion du palais de justice se refuse à tout commentaire. "Nous ne sommes pas en mesure de communiquer des informations à ce sujet" se borne-t-on à nous répéter. Ciblé par des actes de vandalisme à plusieurs reprises par le passé, le tribunal de Nantes pense depuis quelques mois à s’entourer de "barricades", selon les informations du journal local Presse Océan, qui a également repéré la vidéo polémique. Un projet qui n’a pas encore vu le jour. La voix, quant à elle, est ce jeudi toujours d'actualité aux abords du tribunal.

Le ministère de la Justice, contacté, confirme que le dispositif relève de sa responsabilité. "Ce système est en vigueur depuis l’été dernier. Il est en effet apparu que, en l’absence de toute clôture, des personnes pénétraient fréquemment sur le parvis du tribunal, de nuit, et se rapprochaient des baies vitrées de la juridiction. Or, ces présences sur le site, à proximité immédiate de l’édifice, déclenchent systématiquement les caméras de surveillance et obligent l’agent de sécurité à se déplacer sur les lieux.
Pour la sécurité du bâtiment et des personnels, mais aussi face aux contraintes et au coût d’interventions que ces visites pouvaient générer, il a été décidé de mettre en place à des fins dissuasives, une bande audio diffusée de manière automatique." nous explique-t-on. 

#Justice #Nantes #Orwell Nouveau spectacle son et lumière devant le tribunal de NantesApprochez, approchez, venez...

Posté par Nantes Révoltée sur  lundi 2 novembre 2015

Plus d'articles