VIDÉO - La Tour Eiffel bientôt entourée d’un mur de verre

PARE-CHOC - Conséquence de la menace terroriste, les lieux touristiques sont de plus en plus sécurisés. La ville de Paris envisage d'installer d'ici l'automne un mur de verre de plus de deux mètres de hauteur autour du parvis de la Tour Eiffel. Ce mur remplacerait ainsi les barrières présentes jusqu’à présent.

La Dame de fer, nouvelle forteresse parisienne ? C’est en tout cas ce vers quoi on s’oriente. La ville de Paris envisage d’ici septembre prochain d’ériger un mur de verre de 2,50 mètres de haut, tout autour de la Tour Eiffel. Pas question d’esthétisme, mais la volonté de répondre aux menaces terroristes qui planent sur le pays.


Jusqu’à présent, des grilles métalliques encerclaient déjà le monument le plus visité du monde, une mesure qui avait été prise depuis l’Euro 2016. "Nous allons remplacer les grilles métalliques sur les axes nord et sud par des panneaux de verre, qui permettront aux Parisiens et aux visiteurs de retrouver une vue très agréable sur le monument depuis le Champ-de-Mars et le pont d'Iéna", a indiqué dans un communiqué Jean-François Martins, adjoint au Tourisme de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

"Trop de sécurité, ça m’effraie"

Cette "clôture de verre " est certifiée anti-balles. Mais si le dispositif tend à rassurer une clientèle touristique échaudée par les derniers événements dans la capitale, il n’est pas au goût de tout le monde, en particulier des touristes français ou des Parisiens. Certains s’inquiètent de voir le site transformé en forteresse tandis que d’autres regrettent une certaine dramatisation.

"Quand il y a trop de sécurité, cela m’effraie, parce que je me dis que le risque est permanent. En ce moment il n’y en a pas et on peut se balader tranquillement", reproche une touriste française. Peur, mais aussi inutilité pour un Parisien interrogé par TF1 : "Ce n’est pas efficace, ils peuvent aller dans le métro ou n’importe où. Ce n’est pas ça qui va empêcher un acte terroriste."

Un projet à 20 millions d’euros

Dans les faits, ces barrières de verre devraient améliorer l’esthétique du site. "Du point de vue de l'insertion patrimoniale, on ne peut pas construire ce que l'on veut", explique monsieur Martins.


Même si le projet est encore en phase d’appel d’offres, il devrait être mis en place à la fin de l’année. Coût des travaux : 20 millions d’euros. Dès lors, l’accès à la Tour Eiffel ne pourra plus se faire depuis les quais de Seine, mais seulement depuis les jardins qui encadrent la Tour. Moins de facilité pour plus de sécurité.

En vidéo

JT WE – La Tour Eiffel garde ses portes fermées

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques