La SNCF a-t-elle été radine sur ses promotions pour Noël ?

La SNCF a-t-elle été radine sur ses promotions pour Noël ?

DirectLCI
TARIFS RÉDUITS ? - De nombreux internautes ont été frustrés, en se levant aux aurores ce jeudi matin, de voir que les billets SNCF Prem’s, en promotion pour les fêtes, étaient déjà épuisés. La SNCF assure qu’il y a pourtant eu davantage de promotion mises en vente que l’an dernier.

"Connecté à 6 h, billet Prem’s pour l'aller, ok, mais aucun Prem’s le 1er janvier, pourquoi ? Une honte." "Pas de Prem’s... ça fait vraiment plaisir après un réveil à 5 h 45.... #sncf #lahonte #reveildenoel." "Quand tu es en Alsace et que tu regardes les prix Prem's de Noël à 6 h le jour de l'ouverture des ventes #SNCF #prisedotages . Cette manière de penser 'de toute façon ils n’ont pas le choix ils vont raquer ces boloss'".


Les commentaires énervés s’empilent, par dizaines, sur Twitter, ce jeudi. Immense déception et grosse colère, pour des centaines de lève-tôt. Etaient en effet normalement mis en ligne ce matin les billets Prem’s SNCF pour les fêtes, qui permettent notamment de bénéficier de tarifs très réduits. Ces billets étant mis en ligne très tôt, beaucoup d’internautes ont fait sonner le réveil aux aurores. Mais, quelle n’a pas été leur déception, en mettant le réveil à 5 h 45, en se connectant à 6 h, heure de mise en vente, de découvrir que lesdits billets n’étaient déjà plus disponibles.

Hello Voyages SNCF, rassurez-moi, vos tarif pour Noël, c'est une vanne ?Thomas, un internaute

Beaucoup ont faire part de leur mécontentement sur le réseau. En mode incrédule pour certains, comme cet internaute qui découvre que tous les trains Paris-Perpignan du vendredi 23 décembre sont soit complet, soit proposés à prix d'or. 

En vidéo

Comment la SNCF fixe le prix de ses billets ?

A tempérer cependant sur cet exemple, les tarifs proposés sont pour deux personnes. Et d'après ce que la SNCF lui a répondu, certains trains dans la journée ne sont pas encore ouvert à la vente.

D'autres internautes semblent eux aussi être passés à côté de la bonne occasion... 

D'ailleurs, la SNCF l'avoue vite à cet internaute : les petits prix ont été victimes de leur succès sur certaines lignes et sont partis très vite. Au point que dix minutes après la mise en vente, tous les billets pour le sud ont été vendus.

D'autres soupçonnent qu'aucun billet en promotion n'a été proposé à la vente.

Contactée par LCI, la SNCF dément toute hausse des prix, ou mise en vente d’un nombre de billets très réduits. Il y aurait eu, 1, 2 millions de billets à petits prix mis en vente sur les vacances de Noël. C’est même 33% de billets à petits prix pour les vacances de Noël que l’an dernier. "Sur TGV, 600 000 billets Prem’s en seconde sont mis en vente comme l’an dernier. Sur OUIGO, 590 000 billets ont été mis en tente, contre 289 000 billets l’an dernier", détaille le service de presse de la SNCF, qui rappelle que OUIGO dessert dorénavant Bordeaux, et  Strasbourg ce qui n’était pas le cas en 2016, et qu’il y aura des départs depuis Paris sur Rennes, Nantes et Montparnasse à partir du 10 décembre prochain.

Sur la question des tarifs, là encore, la SNCF dément toute hausse des prix. "Les prix n’ont pas augmenté par rapport à 2016", assure le service de presse. Sauf, cependant, sur le périmètre Atlantique "en raison la nouvelle ligne grande vitesse."

Un calendrier 2017 qui fait monter les prix ?

Les billets en promotion ont-ils été vendus plus rapidement que l’an dernier, ce qui expliquerait la rapide pénurie de billets ? Dur à savoir. "Si on prend en exemple le 23 décembre, c’est par conséquence une forte journée de pointe, les trains se sont remplis très vite", répond le responsable du service de presse. 


En fait, c’est peut-être une particularité du calendrier qui expliquerait le sentiment des internautes d’avoir été floués : le calendrier des vacances scolaires de Noël 2017 a la particularité de cumuler plusieurs facteurs qui font mécaniquement augmenter les prix : par exemple sur le 23 décembre, qui tombe un vendredi,  marque ainsi le départ en weekend de Noël et les vacances scolaires. Des moments où, la hausse étant plus forte, les tarifs le sont aussi. Le même problème se pose pour le réveillon du jour de l'An, qui tombe là aussi un week-end.


Alors, pour pallier la frustration des internautes, d’autres billets en promotion vont-ils être lancés ? Pas sûr du tout, comme le laisse supposer la réponse du service communication qui ne dit ni oui ni non, mais rappelle les atouts prodigués par... les cartes de réduction : "En complément des petits prix, nous proposons toujours au moins 25% de réduction sur les tarifs liés aux cartes de réductions : Jeune, Senior, Week-End, Enfant +", se contente-t-il de répondre à la question.

Plus d'articles

Sur le même sujet