Xennials : c'est quoi cette (micro)génération dont on vous parle ?

DirectLCI
BUZZ - Coincés entre la génération X et les "millenials", ils ont passé leur enfance sans Internet mais ont tous un smartphone aujourd'hui. Les Xennials, nés entre 1977 et 1983, sont à mi-chemin entre deux mondes. Vous en connaissez forcément un...

Si vous avez connu les baladeurs cassette quand vous étiez petit, que vous avez écouté Korn ou Limp Bizkit une fois adolescent et que vous aviez, fut un temps, toutes les saisons de Friends en VHS, alors vous êtes probablement un "Xennial".  
Ne vous emballez tout de même pas, vous n'êtes pas une véritable communauté mais seulement une micro-génération. Un groupe coincé entre deux classes d'âges : leurs grands frères et soeurs de la génération X qui ont vu le jour entre les années 1960 et les années 1980 et la plus jeune génération Y (ou les Millennials) née entre les années 1980 et l'an 2000.  

Précisément, vous êtes né entre 1977 et 1983, à en croire la pléiade d'articles qui parlent de vous en ce début d'été 2017. Pour L'Express, "vous êtes trop vieux pour être jeune, trop jeune pour être vieux : assez vieux pour être né avant l'existence d'Internet mais suffisamment jeune pour travailler en réseau chaque jour au bureau [...] Vous avez tour à tour découvert la Gameboy, Windows 95, MSN Messenger, Yahoo!, l'apparition de Facebook, les premiers tweets de Donald Trump et même le filtre chien sur Snapchat. Mieux, vous avez maîtrisé toutes ces révolutions successives. Les anthropologues du futur se souviendront de vous"

En vidéo

Qui sont les millénials ?

Pendant leur jeunesse, ils devaient convenir en avance d'un horaire et d'un endroit où se retrouver"Dan Woodman, professeur de sociologie, à Merlbourne



Franceinfo se demande si vous ne seriez pas "les chanceux qui maîtrisent des applis comme Snapchat ou Instagram tout en sachant se contenter d'un jeu de société et en se souvenant de la vie avant l'iPhone" et vous décrit en tout cas comme ceux qui "sont nés en même temps que Star Wars et ont connu Windows 95" mais aussi "la messagerie Caramail et le Minitel".

Même des sociologues se sont penchés sur la question.  Ainsi, le professeur Dan Woodman, enseignant à l'université de Melbourne, explique au site australien Mamamia que les "Xennials" ont vécu "une expérience particulièrement unique. Une enfance et une adolescence libres de tout souci lié aux réseaux sociaux ou aux téléphones portables. C'était une époque où il fallait s'organiser pour voir ses amis le week-end en se téléphonant et en convenant d'un horaire et d'un endroit où se retrouver."

Comme le résume Slate, le terme Xennials "contentera ceux qui ne trouvaient pas leur case, entre génération X et millenials". Le terme remonte pourtant à quelques années en arrière. Déjà en 2014,  deux journalistes eux-mêmes Xennials, décrivaient cette frange de la population sur le site américain Good.is

Plus d'articles

Sur le même sujet