Zlatan affirme qu’il paye encore la fameuse taxe à 75% : est-ce possible ?

Zlatan affirme qu’il paye encore la fameuse taxe à 75% : est-ce possible ?

DirectLCI
FISCALITÉ - Interviewé par Le Monde, Zlatan Ibrahimovic a assuré qu'il payait encore la taxe à 75% mise en place par François Hollande au début de son quinquennat, et qu'il aidait de ce fait beaucoup la France. Contacté par Metronews, Me Aflalo, spécialisée dans la fiscalité, nous explique pourquoi le footballeur fait erreur.

"Quel genre de président est François Hollande ? J’aide ce pays plus qu’il ne l’aide". C’est empreint de son habituelle humilité que Zlatan Ibrahimovic a accordé un entretien au Monde , au cours duquel il a affirmé avec certitude payer la taxe à 75%. "Moi, je continue à la payer. Je peux vous le dire car je déclare moi-même mes impôts. Je paie mes taxes. J’aide beaucoup ce pays", a déclaré le footballeur. Metronews a cherché à en savoir plus. 

EN SAVOIR + >>  "J'aide ce pays plus qu'il ne l'aide" : Ibrahimovic se paye François Hollande

Pourquoi Zlatan ne paye pas la taxe à 75%

Contacté par metronews, l’avocate fiscaliste Nathalie Aflalo confirme que le sportif "ne paye plus la taxe à 75%", pour la raison simple que "celle-ci n’existe plus depuis février 2015. Il l'a peut-être payée en 2015, pour ses revenus 2014, ou il la confond avec la contribution exceptionnelle qui s’ajoute à l’impôt sur le revenu pour les personnes percevant de hauts revenus". Cette contribution exceptionnelle  (aux taux de 3 ou 4%) s’applique lorsque le revenu fiscal de référence (RFR) d’une personne célibataire, veuve, séparée ou divorcée dépasse 250.000 euros (ou 500.000 euros pour une personne mariée).

La taxe à 75% mise en place par François Hollande au début de son quinquennat pour les rémunérations supérieures à un million d’euros par an n’a, de son côté, été appliquée que pendant deux ans. Juste assez pour pousser des dirigeants, des entreprises du CAC40 et des établissements financiers à s’exiler à l’étranger. Sur 24 mois, la taxe à 75% a rapporté 420 millions d’euros à l’Etat, une somme dérisoire face aux 75 milliards d’euros de recettes générés par l’impôt sur le revenu.

A LIRE AUSSI >> Mercato : un club chinois propose un salaire annuel de 75 millions d'euros net à Zlatan !

Plus d'articles

Sur le même sujet