Bernard Laporte l'assure, il gardera Guy Novès à la tête du XV de France s'il est élu président de la FFR

Bernard Laporte l'assure, il gardera Guy Novès à la tête du XV de France s'il est élu président de la FFR

CONFIANCE – Candidat à la présidence de la FFR, Bernard Laporte a déclaré ce lundi qu’il maintiendrait Guy Novès à la tête du XV de France s’il venait à être élu samedi.

Cela aurait été du gâchis. Au sortir de deux performances convaincantes contre l’Australie (23-25) et la Nouvelle-Zélande (19-24), mais soldées par deux défaites, le XV de France semble avoir retrouvé une véritable identité de jeu, une âme et le plaisir de jouer, tout simplement, après quatre ans de balbutiements sous les ordres de Philippe Saint-André. Un renouveau dû en grande partie à Guy Novès dont les principes commencent tout doucement à être adoptés et retranscris sur le terrain par les partenaires de Louis Picamoles.

Sans l'ombre d'un doute, je pense qu’il est aujourd’hui le meilleur entraîneur pour notre équipe nationaleBernard Laporte

Et à l’heure où le rugby français s’apprête à désigner son nouveau patron, Bernard Laporte, candidat favori à la présidence de la FFR face à Pierre Camou et Alain Doucet, a rassuré l’ancien entraîneur du Stade toulousain : il compte sur lui pour mener le XV de France jusqu’à la prochaine Coupe du monde au Japon en 2019, s’il venait à être élu samedi. "Guy Novès fait un remarquable travail à la tête de l’Equipe de France, qui retrouve progressivement le chemin de la victoire et du plaisir du jeu. Mieux encore il l’a replacée dans le cœur des Français", a souligné Laporte sur la page Facebook de sa candidature. 

"Sans l'ombre d'un doute, je pense qu’il est aujourd’hui le meilleur entraîneur pour notre équipe nationale", a poursuivi Laporte, reconnaissant que lui et Novès n'avaient "pas toujours été d’accord" lorsque qu'il était sélectionneur du XV de France (2000-2007) et que Novès entraînait Toulouse (du début des années 1990 jusqu'en décembre dernier). "Mais je sais que nous partageons le même attachement à l’Equipe de France. Je sais que nous avons le même désir d’amener cette équipe au sommet du monde. Je sais qu’ensemble, nous pouvons y arriver. Pour tout cela et comme je l’ai toujours déclaré, soyez assurés que Guy Novès restera aux commandes du XV de France", a-t-il conclu. Un choix raisonnable.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques