Coupe Davis : Yannick Noah emmènera-t-il Gaël Monfils ? "Peut-être, peut-être pas"

Coupe Davis : Yannick Noah emmènera-t-il Gaël Monfils ? "Peut-être, peut-être pas"

TENNIS - Le capitaine de l'équipe de France est revenu sur le premier couac de son mandat. En début de semaine, Gaël Monfils avait fait part de ses réserves sur le fait d'aller jouer le premier tour de Coupe Davis face au Canada en Guadeloupe. Yannick Noah lui avait répondu et a enfoncé le clou, dimanche dans un entretien au JDD, faisant planer le doute quant à sa sélection, au mois de mars prochain.

Yannick Noah l'assure, tout le monde sans exception "est content qu'il soit capitaine". On veut bien le croire. Gaël Monfils, depuis Melbourne, n'avait pas dit le contraire. Le Parisien avait juste émis quelques réserves sur la tenue du 1er tour de Coupe Davis à Baie-Mahault en Guadeloupe. Une décision prise par Yannick Noah, quand 80% des membres de l'équipe de France auraient préféré jouer en Europe.  "Là, c'est Gaël, la prochaine, ce sera un autre"

La réponse de son capitaine avait été cinglante, balayant "les états d'âmes" des uns et des autres d'un revers de la main.  Dans Le JDD, le vainqueur de Roland-Garros en 1983, invité à revenir sur "l'incident" en a remis une couche. Et ce premier accroc était tout sauf inattendu : "Je ne suis pas surpris. Je savais que ça pouvait arriver. Si on m'a rappelé après tout ce temps, c'est que quelque chose n'allait pas. Ce qui se passe, ce sont les restes de la façon de fonctionner, de communiquer, de tout ce que vous voulez", assure celui qui cornaqué les Bleus lors des victoires en 1991 et 1996, égratignant au passage la gestion d'Arnaud Clément, son prédécesseur.  

Mais rassurez-vous, d'ici au 4 mars, Noah va en voir d'autres... et il s'y prépare : "La, c'est Gaël; une prochaine fois, ce sera un autre. A une époque, c'était Tsonga qui a dit ça, puis c'était Gasquet qui n'a pas fait ci, Simon qui a raconté ça. Ce qu'on a à améliorer est très précis. Mon boulot va commencer quand je vais décider de ceux qui jouent." Et de laisser planer le doute sur la présence - ou pas - de Monfils, éliminé en quart de finale de l'Open d'Australie :  "Quand on sera en Guadeloupe, peut-être avec Gaël, peut-être pas, on va bosser (...) On n'est pas au Club Med", promet-il dans Le Journal du Dimanche . Gare aux têtes qui dépassent. 

EN SAVOIR + >> Malgré un coût exorbitant, la Guadeloupe accueillera bien la Coupe Davis

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques