Double billetterie à Roland-Garros : cette affaire qui embarrasse Jean Gachassin et le tennis français

Double billetterie à Roland-Garros : cette affaire qui embarrasse Jean Gachassin et le tennis français

PETITS ARRANGEMENTS - Selon le Canard Enchaîné, un rapport du ministère des Sports accuse le président de la FFT d’avoir vendu des places pour des matches de Roland-Garros pour son propre compte. Ce que nie Jean Gachassin.

La tempête qui s'annonce. Même s'il s'en défend, les semaines qui viennent risquent d'être compliquées à négocier pour Jean Gachassin. Tout est en fait parti d'une lettre de dénonciation anonyme, qui pour le président de la FFT, en poste depuis 2009, a été envoyée au ministère par un opposant au projet d'extension de Roland-Garros, dans laquelle l'ancien rugbyman est accusé d'avoir vendu des places pour le Grand Chelem parisien à son propre compte.

"J'ai la conscience tranquille"

Le Canard Enchaîné explique en effet ce mercredi que la dénonciation n'était visiblement pas gratuite puisqu’un rapport du ministère, élaboré après avoir entendu une quinzaine de salariés et douze élus, reprend en partie ces accusations à l'encontre de Gachassin. Son avocat, Xavier Autain, cité par l'hebdomadaire satirique, affirme que "c’est une histoire ancienne, elle date d’il y a cinq ans, mon client y a mis un terme".

Reste que selon France Info, au micro duquel le président de la FFT a expliqué avoir "la conscience tranquille", l'enquête concerne 700 places ultra VIP (donc très chères), vendues via une agence de voyages du Sud-Ouest... Ce que dément encore Gachassin, qui est tout de même dans une situation délicate. 

À LIRE AUSSI
>>  Quand des paris suspects sur un double mixte affolent l'Open d'Australie
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques