EN DIRECT - Explosions avant Dortmund-Monaco : les deux suspects seraient un Irakien de 25 ans et un Allemand de 28 ans

LIGUE DES CHAMPIONS - 24 heures après l'explosion survenue près du bus de l'équipe allemande du Borussia Dortmund, qui devait affronter Monaco en quart de finale aller de Ligue des champions mardi soir à Dortmund (20 h 45), l'enquête avance. Nous avons ainsi pu nous procurer une des lettres de revendication découverte sur les lieux de l'attaque. Une lettre qui menace notamment les "personnalités célèbres en Allemagne" et en Occident. Selon un quotidien régional, les deux suspects de l'attaque seraient un Irakien de 25 ans et un Allemand de 28 ans. Suivez ci-dessous, en temps réel au fil de la journée.

L'AS Monaco se déplaçait mardi soir à Dortmund où elle devait disputer son quart de finale aller de la Ligue des champions (20 h 45). Mais l'avant-match a été marqué par trois explosions survenues près du bus de l'équipe allemande alors qu'elle quittait son hôtel pour se rendre au stade. Cet incident a obligé le report de la rencontre à ce mercredi, à 18 h 45. Les enquêteurs s'attellent désormais à retrouver le ou les auteurs de l'attaque. Deux suspects, appartenant à la mouvance islamiste, sont ciblés. L'un d'eux a été interpellé et placé en détention.

20h35 À quelques minutes de l'autre quart de finale se jouant en Allemagne, entre le Bayern Munich et le Real Madrid, la présence policière a été renforcée en ville et aux abords du stade.  A Munich, une trentaine de policiers en gilets pare-balles ont été positionnés autour de l'hôtel des joueurs madrilènes.


20h08 Selon le quotidien Stadt Anzeiger de Cologne, les deux suspects de l'attaque sont un Irakien de 25 ans résidant à Wuppertal, et un Allemand de 28 ans habitant à Fröndenberg. Toujours d'après le journal régional, les enquêteurs restent très prudents dans l'attente de pouvoir, ou pas, établir une connexion entre les deux hommes et les faits.


19h32 Au lendemain des trois explosions qui ont touché le bus de Dortmund, le bus neuf du BvB a été accueilli sous escorte policière et sous les applaudissements des supporters allemands et monégasques.

19h00 Quasiment plein, le Signal Iduna Park a scandé juste avant le coup d'envoi le nom de Marc Bartra, le défenseur espagnol blessé mardi par les engins explosifs qui ont visé le bus du Borussia Dortmund. Le public a également entonné avec ferveur "You'll never walk alone", célèbre chant des supporters de football.


18h36 A moins de dix minutes du coup d'envoi, retrouvez le direct commenté de la rencontre opposant le Borussia Dortmund à l'AS Monaco, sur LCI.fr.

18h17 Les supporters de l'AS Monaco ovationnent les joueurs du Borussia Dortmund lors de l'échauffement des deux équipes.

18h00 Suite aux trois explosions survenues près du bus du Borussia Dortmund mardi, qui ont blessé le joueur espagnol Marc Bartra, la police britannique a décidé de prendre des mesures de sécurité pour la finale de la Ligue des champions, prévue à Cardiff le 3 juin prochain. L'accès au stade sera ainsi restreint pour les véhicules, a annoncé mercredi la police britannique.

"Cela fait déjà plusieurs mois que nous préparons la finale de la C1 à Cardiff, que nous travaillons sur un plan détaillé de sécurité", a ainsi assuré Steve Furnham, chef de la police pour le sud du Pays de Galles et spécialiste de la sécurisation des événements sportifs. "Des mesures seront prises pour réduire l'accès des véhicules dans un certain nombre de zones dans Cardiff. Nous mettons tout en oeuvre avec nos partenaires gallois mais également d'autres forces de sécurité du pays pour que l'environnement soit sécurisé en juin pour la finale", a-t-il ajouté.


17h48 Plus tôt dans l'après-midi, le joueur espagnol du Borussia Dortmund Marc Bartra a posté sur Instagram un message accompagné d'une photo, indiquant qu'il allait mieux et qu'il remerciait tout le monde pour les messages de soutien reçus. 

17h15 Nous avons eu accès à une des lettres de revendication de l'attentat qui a touché le bus de l'équipe du Borussia Dortmund. Dans cette lettre rédigée en allemand, l'auteur de l'attentat explique que des "personnalités célèbres en Allemagne" et en Occident  sont "sur la liste" de Daech. Il évoque également les douze victimes de l'attentat de Berlin, datant du 19 décembre dernier.


17h00 Au lendemain des trois explosions près du bus du Borussia Dortmund, qui ont fait un blessé, le défenseur Marc Bartra, le journal allemand Bild a réservé une page entière de soutien avec le fameux hymne "You'll Never Walk Alone", que le club allemand partage notamment avec le Liverpool FC.

16h44 Ce mercredi matin, la chancelière allemande Angela Merkel a téléphoné au directeur général du Borussia Dortmund, Hans-Joachim Watzke, pour communiquer son soutien et souhaiter "le meilleur" à l'équipe, "croisant les doigts" pour le match de ce soir (18h45), selon un communiqué publié sur le site du club.


16h21 Présent à Dortmund ce mercredi, Don Hutchison, ancien joueur de Liverpool, Everton et ex-international écossais a posté une belle image de solidarité sur Instagram. Celle d'un fan de Monaco vêtu d'un maillot de son équipe, floqué du numéro 5 et du nom du joueur blessé, Bartra.

15h42 Sur son compte Twitter, le Borussia Dortmund donne des nouvelles du défenseur espagnol Marc Bartra, blessé lors des trois explosions qui ont touché le car de l'équipe mardi soir. Selon le club allemand, le joueur "va bien" et suivra la prestation de ses coéquipiers à la télévision ce soir.

14h35 À noter que la compagnie aérienne allemande Eurowings propose aux supporters de l'AS Monaco de modifier gratuitement leurs billets.

14h25 Côté sport, le vice-président de l'AS Monaco, Vadim Vasilyev, s'est exprimé dans une vidéo mise en ligne sur le site officiel du club : "Tout d'abord je veux redire tout mon soutien et toute mon amitié au Borussia Dortmund et au joueur qui a été blessé, Marc Bartra. Ce sont des événements ignobles qu'on n'aimerait ne jamais connaître. Je veux également féliciter tous nos supporters pour leur comportement irréprochable et pour leur soutien. Nous faisons tout notre possible pour accompagner ceux qui ont souhaité rester cette nuit pour assister au match ce mercredi soir. Il faut également féliciter les supporters allemands pour leur générosité. Le match va bien avoir lieu ce soir, les conditions sont évidemment compliquées. On s'est bien sûr posé la question de jouer cette rencontre mais le football ne doit être pris en otage par ces individus. L'UEFA, le Borussia Dortmund et nous sommes sur la même ligne. Je veux également remercier la LFP, les diffuseurs et les clubs français qui ont été solidaires pour nous aider à décaler la rencontre de samedi (AS Monaco-Dijon FCO à 21h au lieu de 17h). Nous allons accompagner nos joueurs pour traverser au mieux cette situation. Le football sera plus fort que ce type d'acte ignoble."


14h05 Le parquet allemand a pris la parole à l'occasion d'une conférence de presse, par la voix de la porte-parole du procureur fédéral, Frauke Koehler :  "Les explosifs étaient remplis de bout de métaux. Une des tiges s'est plantée dans un appuie-tête. Nous pouvons nous féliciter qu'aucune blessure plus grave ne soit survenue, cela aurait pu être bien pire. Les explosifs étaient équipés de détonateurs. La portée des explosifs étaient de 100 mètres. Nous sommes en train d’analyser ce matériel. Nous pensons que ces actes sont motivés par des raisons terroristes. Nous avons trouvé plusieurs lettres de revendication sur place, dans une l’auteur se réclame de Daech et  demande le retrait des avions Tornado allemands en Syrie. Une autre lettre de revendication a été publiée sur internet, l’auteur se réclame dun groupe d’extrême gauche mais nous avons de très gros doutes quant à l'authenticité de cette lettre. Deux suspects appartenant à la mouvance islamiste sont visés par les enquêteurs. Leurs habitations ont été perquisitionnées. L’un d’eux a été arrêté et est détenu provisoirement. Nous allons voir si nous allons demander un mandat d’arrêt à son encontre. Nous vous plus de détails dès que possible."


13h50 Angela Merkel réagit officiellement, via son porte-parole. "Comme les habitants de Dortmund et des millions d'autres personnes, la chancelière a été horrifiée par la nouvelle de l'attaque contre le bus du BVB. Les enquêteurs feront tout pour retrouver et traduire en justice le ou les coupables", a déclaré Steffen Seibert.


13h40 Le PSG solidaire avec le Borussia Dortmund et Marc Bartra.

12h29 Alors que les médias allemands, et notamment l'agence de presse allemande DPA, affirmaient depuis ce matin que la piste islamique était privilégiée par les enquêteurs (sur la lettre de revendication retrouvée prés des lieux de l'attaque était écrit : "au nom d'Allah, le clément le miséricordieux"), cette même agence de presse explique qu'une mouvance antifasciste d'extrême-gauche allemande revendique aussi l'attaque.

12h15 La sécurité sera évidemment renforcée autour du stade tout à l'heure. Les autorités locales viennent d'annoncer qu'absolument toutes les voitures circulant près de l'enceinte seraient fouillées, et que les supporters munis d'un sac à dos seraient purement et simplement interdits d'accès aux tribunes.


12h05 Pour un peu plus de légèreté, en attendant que le football reprenne ses droits, lisez ci-dessous le témoigne de Guillaume, un supporter qui a passé la nuit chez un habitant de Dortmund et raconte à LCI son expérience.

12h En Allemagne, plusieurs médias s'accordent à affirmer que les explosions constituent bien un "acte terroriste".  Le très sérieux journal Süddeutsche Zeitung, les chaînes WDR et NDR, ainsi que l'agence DPA, assurent en effet que la lettre de revendication retrouvée par les forces de l'ordre a été écrite "au nom d'Allah, le clément le miséricordieux", et qu'elle évoque la participation de l'Allemagne à la coalition contre Daech, ainsi que l'attentat sur un marché de Noël de Berlin en décembre. Plus de détails dans le lien ci-dessous.

11h55 Interrogé dans le courant de la nuit dernière sur RTL, le Prince Albert, lui, a jugé que "jouer le lendemain d’un incident d’une telle ampleur n'est peut-être pas la meilleure solution"...


11h50 Rappelons que l'AS Monaco, jugeant que les joueurs de Dortmund puissent être trop choqués pour jouer aussi vite, avait initialement demandé à ce que ce match soit joué samedi soir, ce qui aurait provoqué le report de la rencontre de Ligue 1 contre Dijon. Cette dernière a officiellement été décalée par la Ligue de football professionnel (LFP), mais elle aura lieu à 21h, au lieu de 17h, le samedi initialement prévu. 


11h45 C'est officiel : les instances sportives, en l'occurrence l'UEFA, en charge de l'organisation de la Ligue des champions, a confirmé ce mercredi que le match aurait lieu à 18h45, après s'être entretenue avec des réprésentants des deux clubs. Rappelons cependant que la police allemande peut encore empêcher la tenue de la rencontre si elle le juge nécessaire.

0 h 56 : les vitres pare-balles dont est équipé le bus de l'équipe du BvB ont probablement évité que le bilan soit pire. 


23 h 39 : Un autre engin explosif, de faible charge, a été retrouvé. Il n'a pas été mis à feu, révèle le chef de la police de Dortmund Gregor Langer.


23 h 32 : Une lettre, revendiquant l'acte, a été trouvée dans la zone de la scène du crime. Son authenticité doit encore être vérifiée, a fait savoir le procureur. Ce dernier s'est refusé à évoquer les rumeurs d'extorsion de fonds dont aurait été la cible le club de la Ruhr. 


23 h 30 : Marc Bartra, le joueur touché dans cette attaque à l'explosif, est en train d'être opéré. Les chirurgiens réduisent une fracture du radius au niveau du poignet droit et lui retirent des éclats de verre. 

23 h 27 : Le stade et ses environs vont continuer à faire l'objet d'une surveillance policière pour que le match de demain se déroule dans les meilleures conditions. 


23 h 19 : "A ce stade, il n'est pas possible de se prononcer sur les mobiles de cet acte", continue le patron de la police. 


23 h 16 :  "Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque visant spécifiquement l'équipe de Dortmund", assure Gregor Langer le chef de la police de Dortmund.  


22 h 54 :  Une conférence de presse va être tenue par les membres de la police locale. Les joueurs allemands sont supposés se retrouver demain à 10 heures pour préparer la rencontre. 

22 h 43 : Sinon, dans la rencontre entre la Juventus et le FC Barcelone, les Turinois ont dominé 3 à 0, notamment grâce à un doublé de Dybala.  


22 h 09 : Les autorités allemandes ne disposent pas à ce stade d'éléments indiquant que les explosions soient d'origine "terroriste", ont indiqué des sources proches des services de sécurité à l'agence de presse DPA. "Aucun élément" ne pointe dans cette direction, a souligné l'agence allemande sur la base de ces sources. La police ne parle pas non plus à ce stade d'attentat mais d'une "attaque grave à l'explosif".


21 h 57 : "Nous sommes partis de l'hôtel à 19h15. Le bus a tourné sur la route principale, quand il y a eu un énorme bruit, une véritable explosion",  raconte le gardien du BvB Roman Bürki au magazine Blick. "Après l'explosion, continue le joueur suisse qui était assis pas très loin de Marc Bartra, nous avons esquivé et ceux qui pouvaient se sont allongés sur le sol. Nous ne savions pas si plus d'explosions allaient se produire. Nous sommes tous choqués".


21 h 52 : Afin de pouvoir héberger les supporters de l'AS Monaco, le Borussia a lancé l'opération  #bedforawayfans. En déplacement avec les joueurs, le Prince souverain, Albert de Monaco, ainsi que le Ministre d'État sont en sécurité à l'hôtel, fait savoir le gouvernement de Monaco via Twitter.


21 h 29 : Malgré le report du match à demain, les joueurs monégasques effectuent une séance à huis-clos dans l'enceinte vide du stade, comme en témoigne ce tweet.  L'attaquant Valère Germain s'est également exprimé sur le réseau social. 

21 h 01 : Selon le tabloïd Bild, "les dispositifs explosifs étaient placés dans une couverture au bord de la route" dans une haie, précise Der Spiegel.  


20 h 59 :  "Le joueur Marc Bartra a été blessé, il est touché au bras". Le défenseur central a été transporté à l'hôpital, a déclaré le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke à la télévision Sky. 

En vidéo

Dortmund-Monaco : les supporteurs monégasques entonnent un chant en soutien au BVB

20 h 37 : le club allemand conseille aux supporters déjà installés dans l'enceinte de rester calmes afin de procéder à l'évacuation. Déjà présents dans le stade, les supporters de l'ASM ont entonné un chant de soutien au BvB.   

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques