F1 : le calendrier complet et les nouveautés de la saison 2016

F1 : le calendrier complet et les nouveautés de la saison 2016

PROGRAMME - Qui va succéder à Lewis Hamilton ? Les Mercedes demeurent-elles toujours aussi dominatrices ou Ferrari va passer à la vitesse supérieure ? Autant de questions, et plus encore, qui trouveront une partie de leur réponse, dimanche à Sotchi où se dispute le Grand Prix de Russie. 

Il faut pimenter un peu tout ça. La FIA a donc opté pour quelques changements en vue de la saison prochaine. On vous a d'ailleurs compilé les principaux un peu plus bas dans cet article.  

Et si lors des essais de pré-saison en Catalogne, ce sont toujours les Mercedes de Hamilton et Rosberg qui dominent les débats, la Ferrari de Sebastian Vettel a fait des progrès et n'a pas dit son dernier mot. Mais la saison 2016 ne se limite pas à ce mano a mano même si l'Allemand Nico Rosberg a donné le ton le 20 mars dernier en remportant le premier Grand Prix de la saison à Melbourne devant Lewis Hamilton et Sebastian Vettel (Ferrari). Le Français Romain Grosjean, dans sa Haas, a terminé dans les points à la 6e place. 

LE CALENDRIER COMPLET

3 avril : GP de Bahreïn (Sakhir) à 17 heures en France.  
EN SAVOIR + >> GP de Bahrein : ça se passera sans Fernando Alonso

17 avril : GP de Chine (Shanghai) à 8 heures en France. 

EN SAVOIR+ >>  Tout le mal que pensait Bernie Ecclestone de la domination des Mercedes

1er mai : GP de Russie (Sotchi) à 14 heures en France. 
15 mai : GP d'Espagne (Barcelone) à 14 heures en France. 
29 mai : GP de Monaco (Monaco) à 14 heures en France. 

EN SAVOIR+ >> Le champ', c'est terminé sur les podiums de F1  !

12 juin : GP du Canada (Montréal) à 20 heures en France. 
19 juin : GP d'Europe (Bakou) à 15 heures en France. 

3 juillet : GP d'Autriche (Spielberg) à 14 heures en France. 
10 juillet : GP de Grande-Bretagne (Silverstone) à 14 heures en France. 
24 juillet : GP de Hongrie (Budapest)  à 14 heures en France.
31 juillet : GP d'Allemagne (Hockenheim) à 14 heures en France. 

LIRE AUSSI >> VID É O : l'accident impressionnant d'Alonso à Melbourne

28 août : GP de Belgique (Spa-Francorchamps) à 14 heures en France.
4 septembre : GP d'Italie (Monza) à 14 heures en France. 

LIRE AUSSI >>  VIDÉO - Avec sa F1, Ricciardo défie un pack de rugby

18 septembre : GP de Singapour (Marina Bay) à 14 heures en France. 
2 octobre : GP de Malaisie (Sepang) à 9 heures en France. 
9 octobre : GP du Japon (Suzuka) à 7 heures en France. 

23 octobre : GP des États-Unis (Austin) à 21 heures en France.
6 novembre : GP du Mexique (Mexico) à 20 heures en France. 
13 novembre : GP du Brésil (Interlagos) à 17 heures en France. 
27 novembre : GP d'Abou Dhabi (Yas Marina) à 17 heures en France. 
Toutes les étapes sont à suivre en direct sur Canal+ 

 Le format des qualifs a changé
La Q1 durera 16 minutes, avec 22 voitures au départ, et le pilote le plus lent sera éliminé au bout de sept minutes, puis un pilote toutes les 90 secondes, jusqu'à ce qu'il n'en reste que 15 pour la Q2 (15 minutes), après une courte pause.
Sur ces 15 pilotes en Q2, et selon le même procédé, il n'en restera que huit pour la Q3 (14 minutes), au lieu de dix jusqu'à l'an dernier. A la fin de la Q3, et après élimination des six autres, toutes les 90 secondes, seuls les deux pilotes les plus rapides resteront en piste pour la chasse à la pole position, dans le dernier tour.

► De la friture sur la ligne
En 2016, les messages radios entre les stands et les pilotes vont être limités. Charge à ces derniers de respecter ou pas les consignes données avant la course, ils devront également gérer seuls et au feeling, les performances de leur monoplace, des pneus ou de la consommation d’essence. La bataille entre Hamilton et Rosberg, chez Mercedes, promet d'être belle.  Souvenez-vous la bisbille entre les deux la saison dernière lors du Grand Prix de Hongrie

 La F1 ne sera pas "low cost" à Bakou
C'est le retour du Grand Prix d'Europe.  Absent du calendrier depuis 2012, et le retrait du circuit de Valence en Espagne, Bakou en Azerbaïdjan accueille cette étape. Et ça pourrait faire des étincelles car Fernando Alonso (McLaren-Honda) se montre catégorique : "Ce sera le circuit en ville le plus rapide du monde, avec des vitesses de pointe (340 km/h, ndlr) comparables seulement avec le circuit de Monza. J'ai vraiment aimé ce que j'ai vu. Je pense que ce sera un circuit unique en son genre". Il pourrait y avoir des dégâts. 

► Un nouveau système de protection testé 
Un dispositif de protection du cockpit des monoplaces, baptisé "halo", a été testé lors des essais de pré-saison à Barcelone. Cette sorte de "T" en carbone, fixé en trois endroits surmonte et entoure le casque du pilote. Toujours en phase de développement, ce projet n'a encore été validé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Ces projets ont été provoqués par les accidents mortels du Français Jules Bianchi en F1, au GP du Japon 2014, puis du Britannique Justin Wilson, pilote d'Indycar touché par un débris en 2015.

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques