JO 2024 à Paris : Anne Hidalgo moquée après sa performance "actors studio"

REVUE DE TWEETS - Anne Hidalgo a laissé éclater sa joie à l’annonce des résultats des JO à Paris. Mais pour certains, tout ça semblait un peu le "fake". Sur Twitter, les internautes préfèrent en rire.

Elle se pince les lèvres. A le regard anxieux. Fébrile. Elle souffle profondément. Elle inspire encore une fois. Elle souffle à nouveau. Sourire crispé. Fébrile à nouveau. Re-re-souffle profondément. Quel suspens. Et puis, l’annonce tombe : Paris accueillera les JO en 2024. Quelle surprise ! La joie d’Anne Hidalgo éclate. Etonnée, surprise, ébahie. Comme si elle n’y croyait pas. Les larmes semblent perler. Elle serre les lèvres, une nouvelle fois, et murmure, l'air extasié : "Wahou". 


Tout ça, s’est passé mercredi 13 septembre, à Lima, quand la maire de Paris Anne Hidalgo a appris - officiellement -  que c’était bien Paris qui accueillerait les JO d’été en 2024. Vous ne l’avez pas vu ? Des internautes ont isolé la séquence, il est vrai assez... démonstrative. 3, 2, 1, action !

Une réaction d’autant plus amusante, que le suspens était fort léger : depuis les désistements de Rome, Hambourg ou Budapest, depuis l’accord attribuant à Los Angeles  les Jeux de 2028, et Los Angeles, la ville lumière était seule en lice. 

Alors, forcément, la réaction de la maire de Paris à l’annonce de la nouvelle a fait sourire. Certains pas convaincus par la performance de l’actrice, d’autres s’en moquant largement. 

Apparemment, des internautes trouvent surtout cela un peu exagéré. Et mettent sa prestation en balance avec celle d’autres actrices, mais souvent dans un tout autre registre...

Mais la prestation d’actrice est d’autant plus saluée que d’autres rappellent qu’il n’y a pas si longtemps, en 2014, la maire de Paris n’hésitait pas à dire sa réticence, en ces temps de serrage de ceinture, à accueillir les Jeux olympiques. 

En novembre 2014, elle avait même tenu à mettre les choses au point, alors que François Hollande venait de déclarer qu’il était "favorable" à une candidature de Paris aux JO de 21024. "Aujourd'hui nous sommes les uns et les autres dans des contraintes financières et budgétaires qui ne me permettent pas de dire que je porte cette candidature", avait-elle dit. "J'attendrai de voir ce que les athlètes et groupes de travail diront sur l'opportunité ou non d'y aller, et je ferai connaître ma position à l'issue de ce travail". 


Tempérance, donc, avant de se lancer, petit à petit, dans la course. En février 2015, une étude d’opportunité pilotée par Bernard Lapasset avait conclu que le projet était "financièrement responsable", et Paris et la France avaient "des atouts pour gagner". Sur cette base, Anne Hidalgo avait annoncé qu’elle prendrait sa décision avant juin. Et c’est en mars 2015 qu’elle s’était jetée dans le bain, en annonçant qu’elle voulait "engager pleinement" la capitale. Le Conseil de Paris avait validé la décision en avril.


Reste que sur Twitter, les Parisiens ne sont pas encore tous "engagés pleinement". Beaucoup réagissent par le prisme du porte-monnaie. Et vu par là, les JO, c'est pas folichon.

Bref, l'enthousiasme n'est pas encore tout à fait là...

Allez, les Parisiens ont sept ans pour se préparer...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les Jeux olympiques 2024 à Paris

Plus d'articles

Sur le même sujet