En 2010, il préférait l'OL au PSG : comment Lyon est passé à côté de Neymar

En 2010, il préférait l'OL au PSG : comment Lyon est passé à côté de Neymar

REVIREMENT - Parisien depuis le 4 août dernier, Neymar n'a pas toujours rêvé d'évoluer pour le club de la capitale. En Ligue 1, une autre équipe, Lyon, avait les faveurs du Brésilien, du temps où il jouait à Santos. De quoi rendre encore plus savoureuses les "retrouvailles" entre "Ney" et l'OL ce dimanche (21h) au Parc des Princes.

Entre Neymar et Paris, le coup de foudre n'a pas été immédiat. C'est le moins que l'on puisse dire. Débarqué à Paris lors du mercato estival, l'ancien attaquant du FC Barcelone fait aujourd'hui les beaux jours du club de la capitale. Le joueur le plus cher de l'histoire du football - qui émarge à 30 millions d'euros par an - semble s'épanouir à merveille (quatre buts et quatre passes décisives cette saison en championnat) dans ce PSG version QSI.


Mais avant de rallier le vice-champion de France 2017 et bien avant de s'engager avec le Barça, Neymar était en discussion avec un autre club de l'Hexagone. Il en était même tout proche de débarquer en Ligue 1. Inimaginable diront certains et pourtant. 

En 2010, il n'avait que Lyon pour Neymar

Il y a sept ans, le PSG n'avait pas la préférence du joueur lorsqu'on lui demandait de citer l'équipe dans laquelle il se verrait évoluer s'il venait un jour en France. Interviewé en 2010 par Téléfoot alors qu'il faisait encore les beaux jours de Santos, Neymar avait avoué avoir le bégain pour le club de Jean-Michel Aulas. "Lyon, le PSG, Marseille... Mais j'aime surtout Lyon, car Juninho y a joué longtemps. C'est un bon club Lyon", affirmait face caméra le Brésilien alors âgé de 20 ans. 

Sept ans plus tard, et alors que Neymar a déjà marqué à quatre reprises depuis le début du championnat, les dirigeants lyonnais doivent s'en mordre les doigts. Ce n'est pourtant pas faute de leur avoir soufflé le nom de l'ancienne star du Barça. Marcelo Djian, l'oeil du club rhodanien au Brésil. En recruteur avisé, l'ex-joueur des Corinthians - à l'origine notamment des venues à l'OL de Juninho, Cris, Edmilson et Fred- avait ciblé celui qui déjà à l'époque était convoité par les plus grosses écuries européennes. "J'ai parlé de Neymar (à l'OL, ndlr) quand il avait 16 ans après un ou deux matchs avec les pros", expliquait-il à Canal+ dans un entretien en mars 2016. 

Neymar m'a dit : "OK, on part à Lyon demain !"Bernard Lacombe, dirigeant de l'OL

Des propos confirmant ceux tenus par Bernard Lacombe en 2014. À l'époque, l'ancien bras droit du président Aulas avait raconté au journal Le 10 Sport sa rencontre avec Neymar en avril 2009. Selon lui, à ce moment-là, il était disposé à venir à Lyon. "J'ai discuté avec lui après un entraînement de Santos et je lui ai dit : 'Si tu veux je t'emmène demain à Lyon !'. Il m'a répondu : 'OK, on part demain !' Mais financièrement, c'était impossible, il avait déjà énormément de clauses dans son contrat", avait-il avancé pour expliquer la non-venue de "Ney".

En vidéo

Neymar danse sur du Niska : la star du PSG fait le buzz

En 2013, le Brésilien a finalement signé en faveur du FC Barcelone. La suite est connue de tous. Sept ans plus tard, Neymar est Parisien. Au grand dam du président de Lyon Jean-Michel Aulas qui voue - peut-être encore plus - une certaine acrimonie à l'égard de ce nouveau PSG. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar au PSG

Plus d'articles

Sur le même sujet