Michael Schumacher : "Il faut continuer à le soutenir pour qu’il puisse revenir", rappelle Sabine Kehm, sa manager

Michael Schumacher : "Il faut continuer à le soutenir pour qu’il puisse revenir", rappelle Sabine Kehm, sa manager

HOMMAGE - Un des sponsors de Michael Schumacher a mis en place dans ses locaux, à Marbourg, un authentique musée à la gloire du septuple champion du monde de F1 qui, depuis son accident de ski survenu le 29 décembre 2013, continue de se rééduquer. L’exposition a été inaugurée lundi, en présence de toute la famille du pilote et de son attachée de presse. La fidèle Sabine Kehm est brièvement revenu sur l’état de santé de Schumi.

Si plusieurs sponsors “historiques” de Michael Schumacher l’ont lâché depuis l’accident de ski qui l’a cloué à un fauteuil en décembre 2013, ce n’est pas le cas de DVAG, une société de conseil en investissement allemande. A l’occasion des 20 ans du partenariat qui le lie avec le septuple champion du monde de Formule 1, ce cabinet a installé dans ses locaux de Marbourg, une ville située à 100 km au nord de Francfort. un véritable musée (gratuit) dédié à Michael Schumacher.

"Nous devons accepter ce qui est arrivé"

Inauguré lundi en présence du père de "Schumi", Rolf, de son épouse Corinna et de ses enfants Gina Maria et Mick, ce moment a été l’occasion pour Sabine Kehm, sa fidèle porte-parole de revenir sur l’état de santé du pilote, aujourd'hui âgé de 47 ans et grièvement blessé en décembre 2013 lors d’une sortie à ski anodine à Méribel. 

“Il est dommage que Michael ne puisse pas assister à cet événement. Malheureusement, nous ne pouvons pas changer ce qu’il s’est passé. Nous devons l'accepter et garder espoir. Il faut continuer à le soutenir pour qu’il puisse revenir. La course, c’était sa vie. Cette exposition nous montre Michael sous toutes ses facettes”, a déclaré sa manager.  

EN SAVOIR + >>  Pour voir des photos de l'expo, c'est par là

Divisée en sept galeries, comme autant de titres de champion de monde que possède l’icône de la Scuderia Ferrari (où il en a gagné 5), cette rétrospective accueille, en plus des monoplaces avec lesquelles "Schumi" a bâti sa légende, une partie de la collection privée du pilote allemand qui, sur les rives du Lac Léman, poursuit sa rééducation dans le plus grand secret..

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques