NBA : les galères s'accumulent pour Joakim Noah

NBA : les galères s'accumulent pour Joakim Noah

BASKET - Les Chicago Bulls ont annoncé, dans la nuit de samedi à dimanche, la durée d'indisponibilité de Joakim Noah, touché à l'épaule gauche vendredi : 4 à 6 mois. Une nouvelle qui signifie sans doute que la saison du pivot français, en fin de contrat, est déjà terminée...

Au moins, il n'y aura pas d'affaire Noah dans les semaines qui précèderont les Jeux olympiques de Rio, l'été prochain. D'abord parce que le staff de l'équipe de France a prévenu qu'il ne compte pas sur lui. "Je ne vois pas comment il donnerait une réponse positive par rapport à une problématique mille fois plus compliquée que les années précédentes. Il vit une année très difficile individuellement, avec le changement d'entraîneur et de rôle aux Chicago Bulls. Et il arrive en fin de contrat", avait expliqué à L'Équipe le Directeur technique national, Patrick Beasley. Qui ne croyait pas si bien dire. Car la situation du fils de Yannick s'est encore aggravée. Dans la nuit de samedi à dimanche, son club des Chicago Bulls a en effet annoncé une durée d'indisponibilité rédhibitoire.

Le communiqué des Bulls

C'est vendredi que la saison (la carrière ?) du pivot français de 30 ans a basculé, pendant le match (perdu à domicile 77-83) contre les Dallas Mavericks. Un duel avec JaVale McGee l'avait alors obligé à quitter le parquet dès le début du 2e quart temps, en grimaçant et en se tenant l'épaule gauche. "Il souffrait d'une luxation de l'épaule qui a été remise en place dans le vestiaire dès sa sortie du terrain. Des examens réalisés samedi dans la journée ont déterminé qu'il devait se faire opérer. La durée de sa convalescence est comprise entre quatre et six mois", précisent aujourd'hui les Bulls.

Sa blessure

Une déconvenue d'autant plus cruelle que Joakim Noah avait effectué son retour lundi dernier seulement, après avoir manqué neuf matchs, en raison... d'une blessure à l'épaule gauche fin décembre. Avant cela, il affichait des statistiques faméliques (4,4 points, 9,0 rebonds et 3,9 passes décisives en 22,5 minutes par match), loin, très loin de celles qui avaient fait de lui le meilleur défenseur de NBA en 2013-14. Dit autrement : son nouveau coach, Fred Hoiberg, ne comptait déjà pas sur lui. Et cette longue indisponibilité, alors que son contrat expire à l'issue de l'actuelle saison, semble le pousser fatalement vers la sortie. Peut-être même dès les prochaines semaines.

À (RE)LIRE AUSSI >> Joakim Noah : "L'équipe de France, ça n'a jamais été ma priorité"

Et aussi

Les tags

    À suivre

    Rubriques