Pour Kyrgios, le tennis "est un sport partial" et "complètement abîmé"

Pour Kyrgios, le tennis "est un sport partial" et "complètement abîmé"

POLÉMIQUE - Toujours très appliqué dans son rôle de bad boy du circuit, le joueur australien a de nouveau fait des siennes à Miami. Lors de son succès en 8e de finale la nuit dernière, Nick Kyrgios s'est accroché avec l'arbitre de chaise et a dit tout le mal qu'il pensait de son sport.

On aime ou on déteste. Dans un sport extrêmement policé et où les stars de circuit ne disent jamais un mot plus haut que l'autre, Nick Kyrgios dénote évidemment. Car au-delà de son look parfois improbable, le jeune espoir du tennis mondial (20 ans et classé 26e à l'ATP) n'en rate pas une pour faire parler de lui et bouger les lignes de cette discipline souvent top sage. Un peu trop au goût de certains, qui trouvent que l'Australien ne respecte rien, comme lorsqu'il avait insulté Stanislas Wawrinka en plein match à Montréal l'été dernier.

"Pour  Nadal, tu n'aurais rien dit"

Cette fois-ci, on n'atteint pas le niveau de cette passe d'armes avec le Suisse, mais le bad boy du circuit s'est à nouveau fait quelques ennemis. Ainsi, alors qu'il affrontait  le Russe Andrey Kuznetsov, dont il s'est défait 7-6 (7/3), 6-3, Kyrgios s'est sérieusement accroché avec l'arbitre de chaise de la rencontre. Averti pour avoir propulsé dans les tribunes une balle qui lui avait été envoyée, selon lui, trop fort par une ramasseuse de balle, l'Australien a profité du changement de côté pour s'expliquer avec le référé.

"Pour quelqu'un d'autre, comme Rafa (Nadal), tu n'aurais rien dit", a notamment lâché le joueur avant de poursuivre : "Ce sport est partial comme aucun autre, tout le monde le sait (...) c'est abîmé, complètement abîmé". Tout comme l'image du prodige, qui à force de multiplier les polémiques risque de voir sa suspension de 28 jours avec sursis dont il a écopé après l'épisode Wawrinka. Une sanction levée en février dernier, mais à condition que Nick Kyrgios"ne soit pas à nouveau condamné pour agression physique ou verbale"...

EN SAVOIR +
>> VIDÉO - Kyrgios répond au téléphone juste avant un match...
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques