Emery à Ben Arfa : "Tu n'es pas Messi"

Emery à Ben Arfa : "Tu n'es pas Messi"

EXPLICATIONS – Mis à l’écart du groupe professionnel depuis le 9 septembre par Unai Emery, qui avance un "choix sportif" pour justifier sa décision, Hatem Ben Arfa est recadré beaucoup plus sévèrement lors des séances d'entraînement.

A chaque jour son lot de "révélations" et de rebondissements dans le dossier Ben Arfa. Depuis le début de la semaine et sa nouvelle mise à l’écart du groupe professionnel, la troisième consécutive, pour la réception de Dijon, l’ancien joueur de l’OGC Nice cristallise l’attention et concentre tous les regards. Mardi soir encore, alors que le PSG venait de se défaire du DFCO (3-0), Unai Emery était tenu d’expliquer sa décision de ne pas avoir convoqué Ben Arfa. "Il est absent parce que j’estime que les autres sont meilleurs pour jouer le match", avait justifié le coach espagnol.

Ben Arfa aurait demandé à rencontrer Al-Khelaïfi

Mais les raisons profondes de la mise à l’écart de "HBA" vont au-délà des simples "choix sportifs" avancés par l’ancien entraîneur du FC Séville en conférence de presse. D’après L’Equipe, aucun clash n’a eu lieu entre les deux hommes en dépit des relations fraîches qu’ils entretiennent et du caractère parfois volcanique de Ben Arfa. En revanche, durant les entraînements, l’Espagnol peut se montrer davantage piquant à l’égard de l’international français âgé de 29 ans. "Tu n’es pas Messi", "Si c’était le cas, je ne te parlerais même pas", "Tu n’es pas capable de faire gagner l’équipe à toi tout seul", lui aurait-il lancé, selon des propos rapportés par L’Equipe.

Ces reproches adressés par le technicien parisien n'ont rien de gratuit et font bien évidemment écho à un certain manque d’implication et d’application de Ben Arfa lors des exercices prodigués par Emery, qui n'hésite pas à solliciter son adjoint Zoumana Camara pour lui traduire les consignes et s'assurer que le milieu offensif a bien compris. Si le principal intéressé reconnaît qu’il peine à s’investir pleinement durant les entraînements, sa non-convocation pour le match de Ligue des champions contre Arsenal n’a fait que renforcer ce constat. "Hatem est moins bien aux entraînements. On sent qu'il est frustré", révèle un habitué du Camp des Loges. En attendant Hatem Ben Arfa aurait demandé à rencontrer le président Nasser Al-Khelaïfi, à l'origine de son arrivée au Paris Saint-Germain cet été. Dans l'espoir que sa situation sportive se décante ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques