Rafael Nadal prend la porte dès le premier tour de l'Open d'Australie !

Rafael Nadal prend la porte dès le premier tour de l'Open d'Australie !

TENNIS - Battu 6-7, 6-4, 6-3, 6-7, 2-6 en 4h41 par Fernando Verdasco, Rafael Nadal s'est fait éliminer ce lundi au premier tour de l'Open d'Australie.

"Je ne sais pas comment j'ai fait, a concédé Fernando Ferdasco alors que le match venait à peine de se terminer. J'ai juste fermé les yeux et tout s'est bien passé." Son ami Rafael Nadal, lui, l'a longtemps fixé avec un regard noir. Avant de quitter le court plus abattu que jamais. Il faut dire que, depuis 2003, il n'avait été éliminé qu'une seule fois au premier tour d'un Grand Chelem, en 2013 à Wimbledon. Ce lundi, l'Open d'Australie a donc marqué pour de bon le déclin de l'ex-n°1 mondial, bouté hors du tournoi dès son entrée en lice, en cinq sets (6-7, 6-4, 6-3, 6-7, 2-6) et 4 heures 41 minutes de jeu.

À LIRE AUSSI >> Faut-il s'inquiéter pour Rafael Nadal, tombé à la 7e place mondiale ?

Un affrontement qui a rappelé le duel épique (6-7, 6-4, 7-6, 6-7, 6-4 en 5h14) entre les deux hommes lors de l'édition 2009 de cette même grand-messe de Melbourne, alors remportée par un implacable Nadal. Une autre époque. Cette fois, c'est le 45e mondial qui s'est imposé grâce à un coup droit ultra-violent et une bonne dose de sang-froid, qui lui ont permis de survoler la 5e manche. Son esprit d'initiative a aussi été récompensé : à la fin du match, Verdasco avait accumulé 90 points gagnants pour 91 fautes directes, tandis que Nadal avait fait 37 points gagnants pour 38 fautes directes. Voilà donc comment Verdasco a fait : il a fait le jeu.

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques