Thierry Dusautoir, ancien capitaine du XV de France, annonce la fin de sa carrière

Thierry Dusautoir, ancien capitaine du XV de France, annonce la fin de sa carrière

DirectLCI
RUGBY - L'ancien capitaine du XV de France et meilleur joueur du monde 2011 Thierry Dusautoir (35 ans) a annoncé la fin de sa carrière au cours d'une conférence de presse mercredi matin à Toulouse. Une page du rugby français se tourne.

Sa prise de parole était attendue depuis plusieurs semaines. Sa décision était prévisible, elle est désormais officielle. Mercredi matin, au cours d'une conférence de presse organisée au stade Ernest-Wallon de Toulouse, Thierry Dusautoir a annoncé la fin de sa carrière à l'issue de l'actuelle saison. Un dénouement logique au regard de la trajectoire récente de l'ancien troisième ligne du Biarritz Olympique (2004-2006), joueur du Stade Toulousain depuis 2006. 

Capitaine du XV de France lors de la dernière Coupe du monde en 2015 en Angleterre, il avait mis un terme à sa carrière internationale au sortir de l'humiliation subie en quarts de finale face à la Nouvelle-Zélande (13-62). Un ultime entretien avec le nouveau sélectionneur, Guy Novès, son ancien coach à Toulouse, l'avait alors persuadé de mettre officiellement fin à son aventure tricolore le 4 décembre 2015. Une aventure internationale entamée le 17 juin 2006 contre la Roumanie et achevée avec 80 capes au compteur (79 titularisations ! 30 points, 6 essais), dont 56 en tant que capitaine, un record en équipe de France.

En vidéo

Retour sur la carrière internationale de Thierry Dusautoir

Patron du XV de France qui a fait trembler les All Blacks sur leurs terres en finale du Mondial 2011 (8-7 en finale) et qui avait défié les Néo-Zélandais en formant un V face à eux pendant le haka, "Titi" a également pris part à la Coupe du monde 2007 organisée en France (4eme) et a décroché le Grand Chelem avec les Bleus dans le cadre du Tournoi des VI Nations 2010. Désigné meilleur joueur du monde en 2011 par la Fédération internationale (IRB), celui qui a acquis le surnom de "Dark Destroyeur" dans le monde anglo-saxon en raison de sa défense acharnée et de ses plaquages incessants a aussi réussi une grande carrière en club.

Passé par le CA Périgueux puis le CA Bordeaux-Bègles (2001-2003) avant de rejoindre l'US Colomiers (2003-2004) puis Biarritz et Toulouse, le natif d'Abidjan a décroché cinq titres de champion de France (2005 et 2006 avec le BO, 2008, 2011 et 2012 avec Toulouse) ainsi que la Coupe d'Europe en 2010. Toujours capitaine des Rouges et Noirs toulousains, il est aujourd'hui arrivé au bout du chemin alors que son club traverse une passe délicate (12eme du Top 14) et va devoir renouveler ses cadres pour rester dans l'élite dans les prochaines années. Une situation qui ne pouvait pas motiver "Le Sécateur" pour un ultime défi d'une ou deux saisons. 

Reste qu'à 35 ans, Thierry Dusautoir a choisi de prendre une retraite bien méritée. Reconnu pour être une personne plutôt discrète, voire timide, il savait se transformer pour haranguer et stimuler ses coéquipiers quand il le fallait. Un style que confirmaient Yves Donguy et Grégory Lamboley en 2011 dans les colonnes de 20Minutes : "Il ne s'exprime pas beaucoup, mais quand il le fait ; tu as intérêt à l'écouter" (Donguy). "Son temps de parole est tellement rare que quand il parle, ça te touche" (Lamboley). 


Un respect également acquis en équipe de France, comme le montre la réaction de Sébastien Chabal à l'annonce de sa retraite internationale fin 2015 : "Thierry était un capitaine et un leader d’exemple parce que qu’il ne parlait pas beaucoup. Il ne se plaignait jamais et se mettait toujours au service de l’équipe. J’ai connu des capitaines qui étaient plus des leaders de parole que des leaders de terrain. Ce qu’il a réussi est remarquable, d’autant qu’il a connu des saisons difficiles à cause des blessures. Ça restera un des plus grands joueurs de l’histoire du XV de France."

Plus d'articles

Sur le même sujet