Un match truqué face à Djokovic ? "N'écrivez pas n'importe quoi, il faut des preuves", demande Santoro

Un match truqué face à Djokovic ? "N'écrivez pas n'importe quoi, il faut des preuves", demande Santoro

MISE AU POINT - Mercredi, le journal italien Tuttosport laissait entendre que Novak Djokovic avait volontairement laissé filer un match face au Français en 2007 à Bercy. Une thèse à laquelle ne croit pas Fabrice Santoro, tout comme à une corruption généralisée dans le tennis.

Piqué dans son orgueil. Indirectement pris dans le scandale du "tennis racket" qui secoue depuis plusieurs jours le monde de la petite balle jaune, Fabrice Santoro a voulu tirer les choses au clair au lendemain des insinuations de Tuttosport.

Pour rappel, le quotidien italien insinue que, parmi les matches suspects dont parlent la BBC et Buzzfeed News, figurerait une rencontre entre le Français et Novak Djokovic, en 2007 à Bercy. Une opposition où le Serbe aurait sérieusement levé le pied.

"J'ai été approché à plusieurs reprises en fin de carrière par des inconnus"

"Je n'ai jamais été le meilleur au monde, mais j'ai battu 19 des 23 meilleurs joueurs mondiaux, (...) et une semaine avant j'avais battu l'Américain Andy Roddick, qui était 5e mondial", s'est notamment défendu sur BeIN Sports 1 celui qui a pris sa retraite en 2010. Reconnaissant que le Serbe, alors N.3 mondial, "n'a sans doute pas fait le match de sa vie", Santoro a écarté l'idée que Djokovic ait volontairement perdu face à lui. "Il faut être vigilant, n'écrivez pas n'importe quoi, il faut des preuves", a encore insisté l'ancien joueur, désormais consultant sur la chaîne sportive.

De son côté, Djoko, interrogé mercredi à Melbourne après sa victoire au 2e tour de l'Open d'Australie, avait affirmé qu'"il n'y a aucune preuve, aucun fait, seulement de la spéculation", concernant cette accusation. Reste que comme beaucoup d'autres joueurs, Santoro a tout de même révélé avoir lui aussi "été approché à plusieurs reprises en fin de carrière par des inconnus" : "On m'a demandé de perdre, tout simplement, mais bien sûr que j'ai refusé". 

À LIRE AUSSI
>>  "Les meilleurs joueurs du monde n'acceptent pas de pots-de-vin"
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques