VIDÉO - Coupe Davis : quand Noah transforme les journalistes en supporters

VIDÉO - Coupe Davis : quand Noah transforme les journalistes en supporters

AMBIANCE - Forcément ravi des performances de ses hommes qualifiés sans difficulté pour les quarts de finale après une belle victoire face au Canada (3-0), le Capitaine de l'équipe de France s'est lâché en zone mixte. Et face aux journalistes présents en Guadeloupe, Yannick Noah leur a demandé d'en faire autant et de reprendre le cri de guerre des Bleus.

Il n'y a que lui pour faire ça. Si la presse entretient des relations parfois tendues, et le plus souvent au moins distantes, avec les sportifs, Yannick Noah a décidé de faire péter toutes ses barrières. Toute à sa joie d'avoir réussi son pari de qualifier l'équipe de France de Coupe Davis après un déplacement périlleux et contesté en Guadeloupe, celui qui avait entonné son célèbre "Saga Africa" lors de la victoire tricolore sous son premier capitanat en 1991 a remis ça samedi soir.

"Est-ce que vous êtes là ou pas ?"

Dans la zone mixte où attendaient les journalistes qui venaient d'assister à la victoire décisive du double Tsonga-Gasquet qui les qualifiait pour les quarts de finale face à la République tchèque , Noah a donc pris à partie la presse et pas pour la sermonner d'avoir parfois douté de lui, mais plutôt pour la mettre dans l'ambiance.

Interrogé sur le nouveau cri de guerre des Bleus, le capitaine leur a demandé s'ils étaient "là ou pas", avant de leur faire reprendre le slogan. Un exercice vocal très sympa mais durant lequel nos confrères, rarement invités à jouer les supporters, n'ont visiblement pas convaincu. En tout cas moins que les talents de Noah pour se mettre les médias dans la poche...


À LIRE AUSSI

>>  Bienveillant, fêtard et exigeant, c'est ça la méthode Noah
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques