France-Biélorussie : "un peu de fraîcheur" avec Giroud et un retour au 4-4-2 ?

DirectLCI
REMANIEMENT - Pas vraiment satisfait du jeu produit samedi face à la Bulgarie malgré la victoire (1-0), Didier Deschamps devrait procéder à plusieurs changements dans le secteur offensif pour accueillir la Biélorussie ce mardi (20h45) au Stade de France. Olivier Giroud devrait notamment faire son retour en pointe dans un 4-4-2.

Des changements à (presque) tous les étages. Ce mardi (20h45), l'équipe de France dispute son dernier et ultime match de qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Les Bleus, premiers de leur groupe avec un point d'avance sur la Suède (20 contre 19), accueillent la Biélorussie au Stade de France. Face à une équipe décimée par les absences, très loin de celle qui les avait accrochés à l'aller (0-0) en septembre dernier, ils ont l'occasion de valider définitivement leur ticket - pour rappel, une victoire les enverra en Russie tandis qu'avec un nul, ils seront à la merci d'un succès de la Suède contre les Pays-Bas.


Après la victoire poussive en Bulgarie (1-0) samedi, Didier Deschamps devrait toutefois revoir ses plans. Il pourrait notamment choisir "d'amener un peu de fraîcheur", comme il l'a laissé entendre dimanche dans l'émission Téléfoot, en réajustant son collectif.

L'heure de Tolisso est-elle enfin venue ?

Si "DD" va opérer un large remaniement offensif pour s'assurer la qualification directe au Mondial, derrière, le sélectionneur des Bleus devrait miser sur la stabilité en reconduisant ceux qui ont joué à Sofia. Outre le capitaine Hugo Lloris, la charnière centrale Varane-Umtiti devrait être confirmée en l'absence de l'habituel titulaire de l'un des deux postes, Laurent Koscielny. Sur les ailes, à droite, Djibril Sidibé devrait bien être titulaire après sa bonne prestation face aux Bulgares, tout comme Lucas Digne, à gauche. Le Barcelonais, souvent décrié en Bleu, a notamment été à l'origine de l'unique but libérateur de Matuidi à Sofia.


Au milieu, le 4-3-3 n'ayant pas apporté toutes les garanties nécessaires, Deschamps devrait revenir à un système en 4-4-2 (ou 4-2-3-1) qui lui a réussi face aux Pays-Bas (4-0) en août dernier. N'Golo Kanté sorti sur blessure face à la Bulgarie et d'ores et déjà forfait pour la Biélorussie, c'est Corentin Tolisso qui devrait accompagner Blaise Matuidi dans ce milieu défensif à deux têtes. Le milieu du Bayern Munich a clairement gagné des points dans l'esprit du sélectionneur, au contraire d'un Rabiot qui n'a pas su élever son niveau de jeu. 

Le retour attendu de Giroud

Devant la paire Matuidi-Tolisso, Didier Deschamps devrait opter pour un repositionnement d'Antoine Griezmann en soutien de l'attaquant de pointe. En-deça en Bulgarie, le joueur de l'Atletico devrait être aligné aux côtés de Kylian Mbappé à droite et de Dimitri Payet à gauche. Le Marseillais, auteur d'une bonne entrée samedi, partirait avec une longueur d'avance sur Thomas Lemar, pourtant virevoltant lors de la dernière sortie au Stade de France face aux Oranje.

Mis sur le banc à Sofia par Lacazette, situation qu'il vit à Arsenal depuis le début de la saison, Olivier Giroud devrait en toute logique retrouver sa position fétiche sur le front de l'attaque. Son coéquipier (et concurrent direct) n'ayant pas réussi à faire son trou, "DD" pourrait décider de miser sur le meilleur buteur en activité (27 buts en 67 sélections) de l'équipe de France. 


Composition probable de l'équipe de France :

Lloris (cap.) - Sidibé, Umtiti, Varane, Digne - Matuidi, Tolisso, Mbappé, Payet - Griezmann, Giroud.

Plus d'articles

Sur le même sujet