VIDÉO - Paris 2024 : Tour Eiffel, Grand Palais, Versailles, Marseille... voici les futurs sites olympiques

CARTE - Paris a décroché l'organisation des JO de 2024. LCI vous fait visiter les principaux sites olympiques retenus, de la Tour Eiffel au Stade de France, en passant par le château de Versailles.

Les Jeux Olympiques à Paris, c'est pour 2024, mais une bonne partie des sites sont déjà visibles. Sur ces 36 sites dévoilés par le comité de candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques et Paralympiques, 26 existent déjà, deux restent à construire, le centre aquatique de Saint-Denis et la deuxième Arena de Bercy, tandis que les autres seront des sites temporaires, évitant donc le souci de remise en état. L'accent a aussi été mis sur le confort des athlètes, en limitant les temps de trajets de ces derniers. Pour la majorité d'entre eux, ils seraient à moins de 30 minutes montre en main de leur site de compétition. LCI vous fait visiter les principaux sites retenus.

La liste complète des sites olympiques

À Paris, les épreuves auront lieu à Bercy Accor Hotel Arena 1 et 2 (basket, judo, lutte libre et lutte gréco-romaine), à l'Esplanade des Invalides (tir à l'arc), au Parc des Princes (football), à Paris Expo (handball et tennis de table), à Roland-Garros (tennis), dans la Seine (épreuves eau libre), à Jean-Bouin (rugby à 7), au Grand Palais (escrime, taekwondo), à la Tour Eiffel (beach-volley), au Trocadéro (triathlon) et au Zénith de Paris (boxe, judo et taekwondo).


En Seine-Saint-Denis, le village olympique sera construit sur le Site Pleyel de l'Ile-Saint-Denis. Les épreuves seront elles organisées au Stade de France (athlétisme), au Centre aquatique de Saint-Denis (natation, natation synchronisée et plongeon), au Parc des Expos du Bourget (badminton, tir et volley-ball) et au complexe sportif de Marville (water-polo). 


>> La carte interactive de Paris 2024


Dans les Hauts-de-Seine, à Nanterre, la U Arena sera le théâtre des compétitions de gymnastique, de gymnastique artistique, de trampoline et d'haltérophilie. Le Stade Yves-du-Manoir de Colombes servira pour le hockey sur gazon.


Dans les Yvelines, les épreuves se dérouleront au Golf national de Guyancourt (golf), à la Colline d'Elancourt (VTT), au Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines (cyclisme sur piste, BMX et pentathlon moderne), dans la Vallée de Chevreuse (cyclisme sur route) et au Château de Versailles (équitation et pentathlon moderne).


En Seine-et-Marne, la base nautique de Vaires-sur-Marne accueillera l'aviron et le canoë-kayak.

En dehors de l'Île-de-France, la rade de Marseille et sa marina accueilleront les épreuves de voile olympique. Tout comme Biarritz, Lacanau et Hossegor, qui ont été sélectionnées pour les épreuves de surf. Quant au tournoi olympique de football, il se disputera dans huit stades disséminés partout en France, en plus du Parc des Princes : le Stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d'Ascq, La Beaujoire à Nantes, le Groupama Stadium à Décines, le MatMut Atlantique à Bordeaux, Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne, l'Allianz Riviera à Nice, le Stadium à Toulouse et l'Orange Vélodrome à Marseille.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les Jeux olympiques 2024 à Paris

Plus d'articles

Sur le même sujet